D'anciens cadres qualifient l'université de Donald Trump de « système frauduleux »

le
0
Donald Trump, le 31 mai, lors d'une conférence de presse à New York.
Donald Trump, le 31 mai, lors d'une conférence de presse à New York.

Plusieurs employés de l’établissement ont assuré à la justice que l’établissement, qui a fermé en 2010, était un « mensonge complet ». Le candidat républicain est poursuivi pour « tromperie » dans ce dossier.

Le dossier du scandale de l’université fondée par Donald Trump au milieu des années 2000 a pris un peu plus d’ampleur, mercredi 1er juin, avec la publication de nouveaux documents embarrassants pour le candidat républicain à l’élection présidentielle. Ces révélations émanent de plusieurs employés de l’établissement dont les témoignages ont été rendus publics par Gonzalo Curiel, le juge californien en charge de l’affaire. Il répondait ainsi à une demande légale du Washington Post. Ces anciens cadres qualifient l’établissement, qui a fermé en 2010, de « système frauduleux » et de « mensonge complet ».

Ces nouveaux éléments viennent apporter de l’eau au moulin de plusieurs étudiants qui ont suivi les séminaires proposés dans le cadre de la Trump University et qui poursuivent le magnat de l’immobilier pour « tromperie ». Ils l’accusent d’avoir fait de fausses promesses en leur faisant miroiter de leur dévoiler ses « secrets » de réussite dans les affaires. Des cours sur mesure « meilleurs que ceux de la meilleure école de commerce », vantait une vidéo, qui a été versée au dossier. De quoi justifier leur prix qui pouvait atteindre les 35 000 dollars. Un procès est programmé en novembre.

Ces allégations sont contestées par M. Trump, qui estime que les élèves en ont eu pour leur argent. Le candidat républicain dispose de plusieurs témoignages d’étudiants satisfaits. L’ex-directeur de l’université affirme ainsi avoir reçu plus de 10 000 évaluations de la part des élèves, dont 9...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant