D'Alessandro peut-il réussir son retour à River ?

le
0
D'Alessandro peut-il réussir son retour à River ?
D'Alessandro peut-il réussir son retour à River ?

Treize ans après, il est de retour. Andrés D'Alessandro revient à River Plate, à 34 ans. Avec une mission : regagner le cœur de ses supporters.

"Pour quitter l'Inter, je ne pouvais que rejoindre le propriétaire de l'autre moitié de mon cœur : River Plate. Un club qui m'a tout donné quand je n'avais rien. Un club qui m'a ouvert les portes du monde, et m'a donné l'opportunité de réaliser mes rêves". Dans une immense lettre d'adieu, Andrés D'Alessandro s'est livré. Sur ses sept ans à l'Inter Porto Alegre d'abord, puis sur son retour à la maison. Mercredi, River Plate a annoncé un transfert surprise. Après l'arrivée d'Iván Alonso dans l'anonymat, on croyait pourtant le mercato du dernier champion d'Amérique clos. Mais Marcelo Gallardo, en quête d'un nouveau River, cherchait son numéro 10. On a d'abord cru à la résurrection d'un Leonardo Pisculichi, excellent lors de la pré-saison, ou à une arrivée de Jorge Valdivia, tristement exilé aux Emirats Arabes unis. Mais Enzo Francescoli, directeur sportif des Millonarios travaillait depuis décembre pour qu'un joueur en particulier porte à nouveau le maillot à la bande rouge. Après un match caritatif en janvier, une réunion entre le D'Alessandro et l'idole uruguayenne change tout. "C'est le bon moment pour revenir" balance le meneur argentin en privé. Francescoli fait même rêver les supporters : "On travaille sur quelques recrues. Quand les supporters vont être au courant, ils ne vont pas y croire". Les négociations aboutissent finalement à un accord : celui qui a quitté River en 2003 est prêté un an à River et renonce à une énorme partie de son salaire. Avec l'objectif d'enfin gagner un titre international chez lui.

Leonardo Pisculichi, le pied de River

La triste étape San Lorenzo


Chez lui ? Andres D'Alessandro va devoir le prouver. Formé au club, il s'est envolé pour l'Europe en 2003. Avec le maillot riverplatense, il remporte trois titres nationaux et enchante le Monumental. Son départ vers Wolfsburg, associé à quelques problèmes évidents de discipline n'est que le point de départ d'une carrière en demi-teinte sur le Vieux Continent. La signature à San Lorenzo, en 2008, est la première étape d'un divorce violent avec les exigeants supporters de River. Le 8 mai 2008, D'Alessandro se rend au…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant