D'abord des départs pour Jean-Louis Triaud

le
0
D'abord des départs pour Jean-Louis Triaud
D'abord des départs pour Jean-Louis Triaud

Avant de penser à recruter un défenseur central ou un attaquant, Jean-Louis Triaud, le président de Bordeaux, attend d'abord des départs.

Comme la plupart de ses collègues de Ligue 1, Jean-Louis Triaud, le président de Bordeaux, doit d’abord dégraisser avant d’enregistrer d’éventuelles recrues lors du Mercato d’hiver. « Des joueurs ont fait savoir qu’ils avaient des envies d’ailleurs, précise le boss des Marine et Blanc dans les colonnes de Sud-Ouest. On ne s’y opposera pas dans la mesure où les chiffres correspondront à nos attentes. Et s’ils s’en vont, on étudiera les possibilités de renforts. Ce n’est pas qu’une question financière. Par le passé, M6 (ndlr : le propriétaire du club) a déjà prouvé qu’on pouvait mener des actions au Mercato d’hiver quand on n’était pas très bien. Nous avons déjà 27 joueurs dans le vestiaire. Ce serait absolument contre-productif d’en empiler davantage. Le problème, c’est de gérer un groupe avec des joueurs qui ne jouent pas. Même s’ils ont bon esprit, à un moment ou à un autre, leur moral déteint sur le groupe. Au mieux. Et au pire, ils foutent le bordel (sic). »

L.Sané ou encore Rolan sur le départ ?

Parmi les candidats au départ, on retrouve Lamine Sané (Besiktas par exemple) et Henri Saivet (Newcastle notamment). Dans le viseur d’Aston Villa, Wahbi Khazri pourrait aussi se laisser tenter en cas d’offre digne de ce nom. Idem concernant Diego Rolan qui a des pistes en Espagne et en Angleterre. En fonctions des éventuelles ventes, les Girondins pourraient alors recruter jusqu’à trois nouveaux éléments avant la clôture du marché des transferts (un par ligne), Willy Sagnol estimant que son effectif a besoin d’être chamboulé avant d’afficher un meilleur visage que lors de la première partie de la saison qui s’est ponctuée par une décevante quatorzième place au classement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant