Cyril Viennot, l'extrémiste de l'effort

le
0
Cyril Viennot, l'extrémiste de l'effort
Cyril Viennot, l'extrémiste de l'effort

Hawaii, ses plages paradisiaques, l'océan et ses rouleaux... Ça, c'est l'image carte postale du 50 e Etat des Etats-Unis. Mais cet après-midi, à partir de 18 h 25 (heure française), Cyril Viennot oubliera le cadre majestueux de l'archipel volcanique. A 34 ans, le triathlète de Beauvais se lancera à l'assaut de l'Ironman d'Hawaii. Sa 6 e participation de suite à la grand-messe mondiale de l'effort XXL. Au menu : 3,86 km de natation, 180,2 km à vélo et un marathon de 42,195 km ! En tout, plus de huit heures d'un défi extrême. Le garçon est un peu chez lui sur Big Island. Cinquième en 8 h 22'19" en 2014, il est devenu le meilleur Français de l'histoire de cette épreuve mythique en termes de chrono et de classement, neuf mois seulement après un très grave accident de la circulation lorsqu'il avait été percuté par une voiture lors d'un entraînement à vélo en Espagne.

 

Ne Jamais renoncer

 

« Est-ce qu'il faut être maso pour faire un Ironman ? Je ne sais pas. Disons qu'il faut avoir une certaine tolérance à la souffrance, même s'il y a pas mal de plaisir à l'entraînement (NDLR : entre vingt-cinq et trente-cinq heures hebdomadaires) et même en course quand on n'est pas dans le dur du début à la fin, sourit le champion du monde 2015 et vice-champion du monde 2016 de triathlon longue distance. Ce sont les 10 derniers kilomètres du marathon qui commencent vraiment à être de la souffrance pure. » En 2012, elle l'avait cueilli dès ses premières foulées. « J'avais des crampes au bout de 500 m », se souvient-il. A l'arrivée, il avait reconnu avoir été « à l'agonie » à un moment. « C'était long, mais je ne me voyais pas trop revenir chez moi en ayant abandonné », se souvient-il.

 

« Le mot renoncer n'existe pas dans son vocabulaire », souligne son entraîneur Patrick Bringer. En 2010, après son premier Ironman, Viennot écrivait sur son site : « Ça y est, j'ai intégré le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant