Cyclo-taxi : emploi d'avenir ?

le
14
Paris compte environ 250 pilotes de cyclo-taxi autoentrepreneurs.
Paris compte environ 250 pilotes de cyclo-taxi autoentrepreneurs.

Depuis quelques années, les cyclo-taxis (ou vélo-taxis) fleurissent dans les villes de France, et tout particulièrement dans la capitale. Ces triporteurs, sortes de pousse-pousse version XXIe siècle, transportent les touristes et autres passagers désireux de se déplacer autrement qu'en voiture. Ils sont de plus en plus nombreux, et pourtant, on ne sait pas grand-chose des coulisses de cette activité, qui pourrait être porteuse d'emplois dans les années à venir. À la fois moyen de transport et support publicitaire 100 % écologique, le cyclo-taxi présente de nombreux avantages. Quelles sont donc les perspectives de ce marché ?

Un vivier principalement parisien

Gérald Lévy est le gérant de Cyclopolitain, une entreprise qu'il a co-créée en 2003 à Lyon avant de l'étendre à Paris en 2010. Cyclopolitain est aujourd'hui la flotte de cyclo-taxis la plus importante de la capitale, avec sa cinquantaine de triporteurs, loués à la journée à des pilotes autoentrepreneurs ou bien utilisés pour des missions de street-marketing. "Cyclopolitain a su anticiper le besoin des centres-villes en véhicules alternatifs", explique Gérald Lévy, qui réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de deux millions d'euros. L'entreprise fabrique elle-même ses véhicules de conception française (en Alsace) et les vend dans le monde entier, ce qui lui permet de lier des partenariats avec de nombreux exploitants de cyclo-taxis en France.

Ainsi, on trouve des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CYDONIA le vendredi 18 juil 2014 à 16:40

    A cette question, nos amis chinois sont bien placés pour répondre. Eux qui l'ont expérimenté avant nous.

  • frk987 le vendredi 18 juil 2014 à 11:26

    Que des gens acceptent de monter dans ces véhicules, c'est vraiment le comble de la négation du respect minimum humain. Jadis il y avait des charrettes tirées par des chiens et tout le monde trouvait ça scandaleux à juste titre. Bof on a remplacé les chiens par des gens...ma foi, c'est le progrès certainement.

  • Bchemena le vendredi 18 juil 2014 à 11:22

    pour répondre a spcmg ces vélos sont a assistance électrique mais sinon en effet ce qu on appelle progrès désormais pour les pays dit développes c est en fait une marche arrière monumentale : baisse des salaires , retour de la marche a pieds et des vélos comme en 1900 , baisse des droits pour tous etc ... D ici 10 ans on va nous dire que le cheval c est le progrès et qu il faut abandonner le tracteur ...

  • dupon666 le vendredi 18 juil 2014 à 11:18

    c'est pas une histoire d'ecolo..plutot une degringolade du niveau de vie de certains

  • spcmg71 le vendredi 18 juil 2014 à 11:16

    les chinois doivent hurler de rire quand ils voient ça... Tout ce dont ils essayent de se débarasser. Si, encore, ces véhicules étaient à propulsion électrique ou gaz, pourquoi pas, mais je ne crois pas que ce soit le cas.

  • spcmg71 le vendredi 18 juil 2014 à 11:14

    le progrès prend parfois un drôle de visage...

  • frk987 le vendredi 18 juil 2014 à 11:13

    Non Janaliz un pousse-pousse c'est à pied pas en vélo....remarquez que l'effort physique doit être le même voire pire en vélo. Mais je ne souhaiterais pas faire le test pour savoir ce qui est le plus pénible.

  • frk987 le vendredi 18 juil 2014 à 11:01

    Pendant une année j'ai vu ce genre de coolie au boulot, il a du baisser les bras ou les jambes car on ne le voit plus. Mais par principe, c'est absolument scandaleux.

  • g.cado le vendredi 18 juil 2014 à 10:00

    quand on lit 'loués à des autoentrepreneurs', ça veut tout dire. Les esclaves des temps modernes.

  • dupon666 le vendredi 18 juil 2014 à 09:38

    retour vers le futur