Cyclo-cross : l'UCI enquête sur un possible cas de « dopage mécanique »

le
0
Un concurrent de cyclo-cross lors des championnats britanniques, le 10 janvier 2016.
Un concurrent de cyclo-cross lors des championnats britanniques, le 10 janvier 2016.

Le vélo, qui appartient à une concurrente de la catégorie féminine espoir qui n’a pas fini sur le podium, pourrait être doté d’un moteur, caché, destiné à accroître sa vitesse.

L’Union cycliste internationale (UCI) va mener des investigations complémentaires concernant un vélo contrôlé lors des championnats du monde de cyclo-cross, qui se déroulent actuellement en Belgique, car elle soupçonne une « fraude technologique ».

Le vélo, qui appartient à une concurrente de la catégorie féminine espoir qui n’a pas fini sur le podium, pourrait être doté d’un moteur, caché, destiné à accroître sa vitesse. C’est en tout cas l’hypothèse que redoute l’UCI et son directeur des sports adjoint, Peter Van den Abeele, cité par l’agence AP.

L’UCI a modifié son règlement en 2014 pour prohiber tout ajout de « système électrique ou mécanique d’assistance ». Depuis le début de l’année 2015, tout coureur fautif est passible d’une suspension minimale de six mois et une amende de 20 000 à 200 000 francs suisses (19 100 à 191 000 euros).

La possibilité d’un vélo doté d’une motorisation cachée agite le milieu du cyclisme depuis des mois, mais aucune preuve de tricherie n’a jusqu’ici été apportée. La rumeur avait tout particulièrement couru lors du Tour de France 2015, quand l’UCI avait contrôlé plusieurs vélos pendant l’épreuve et que la performance de Christopher Froome dans la montée du Ventoux avait beaucoup intrigué.

Si certains estiment que ce type de triche relève, à ce stade, de la pure science-fiction, d’autres sont plus alarmistes. Comme nous l’écrivions en mars dernier, la Commission indépendante pour la réforme du cyclisme, dans son rapport, indiquait que ce...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant