Cyclo-cross: Francis Mourey entre dans l'histoire

le
0

par Gilles Le Roc'h

PARIS (Reuters) - Le Bisontin Francis Mourey est entré dans l'histoire dimanche en conquérant pour la septième fois le titre de champion de France de cyclo-cross à Nommay.

Il a devancé Arnold Jeannesson, relégué à une minute 12, et John Gadret, qui a terminé à 3'15".

Mourey a repris le maillot bleu-blanc-rouge qui lui avait été confisqué en 2012 par Aurélien Duval après six victoires consécutives.

Ce succès, qui n'a souffert d'aucune concurrence, lui permet de rejoindre des légendes de la discipline, Eugène Christophe, Roger Rondeaux et André Dufraisse qui ont tous été champions de France à sept reprises.

"La course s'est bien placée malgré un départ dangereux. J'ai failli chuter après 10 mètres à cause d'une vague mais je me suis maintenu debout", a dit Mourey.

Dans la roue de Gadret, il a atteint le premier virage en 12e position mais un kilomètre plus loin, il était déjà premier. A la fin du premier tour, son avance était de 28 secondes et pour le titre, la course était déjà finie.

"J'ai imposé un rythme en me disant 'on verra bien qui peut suivre'. Ensuite, j'ai géré mon avance en ménageant mon matériel pour éviter la casse. Je suis très heureux d'avoir gagné chez moi !", a dit le vainqueur du jour.

Dans son dos, Arnold Jeannesson, bien plus connu pour ses aptitudes dans les courses par étapes, a mis un tour pour se joindre au groupe des poursuivants. Au deuxième, il avait également fait le break, distançant irrémédiablement ses adversaires John Gadret, le champion sortant Aurélien Duval et Romain Lejeune.

Jusqu'à l'arrivée, Jeannesson a fait jeu égal avec Mourey, restant à une minute de son équipier mais n'a cessé de creuser l'écart sur Gadret, troisième. Champion de France en 2004 et 2006, il s'agit pour le coureur nordiste de son neuvième podium dans le championnat de France.

"J'avais Nommay en tête depuis 18 mois, depuis que j'ai su que le titre en 2013 se jouerait là. L'an dernier, j'ai peut-être perdu le championnat à cause de ça", a confessé Mourey.

"Aujourd'hui, j'étais au départ comme si je n'avais pas été champion de France. Je vais porter le maillot bleu-blanc-rouge pendant une année en espérant me montrer dans tous les cross internationaux."

S'il s'agit du septième titre pour Mourey, il s'agit du neuvième pour son équipe FDJ puisque Christophe Mengin avait été sacré en 1997 à Liévin et en 1998 à Nommay.

L'équipe française est dirigée par des passionnés de la discipline, Marc et Yvon Madiot et Martial Gayant, anciens champions de France eux-mêmes. Et si aucun d'eux n'a été champion du monde, Mourey peut le devenir dans trois semaines aux Etats-Unis.

"Je vais aller à Louisville (Kentucky) avec un objectif: le podium", dit-il.

"Cette course se déroulera pour la première fois sur un autre continent, les Belges qui dominent le cyclo-cross n'auront pas leurs repères. Franchement, je me dis 'Pourquoi pas la première place?'"

Cela fait vingt ans, depuis Dominique Arnoud en 1993 en Italie, qu'un Français ne s'est pas paré du maillot arc-en-ciel.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant