Cyclisme: un ex-équipier d'Armstrong avoue à son tour s'être dopé

le
0

OSLO (Reuters) - Le cycliste norvégien Steffen Kjaergaard, qui a couru aux côtés de Lance Armstrong sous les couleurs de l'US Postal lors des Tours de France 2000 et 2001, a reconnu mardi s'être dopé.

"Quand je faisais partie de l'équipe US Postal, tout était organisé par l'équipe. Je n'avais pas besoin de m'arranger avec un médecin et de faire quoi que ce soit par moi-même", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse.

"La raison pour laquelle je parle maintenant est que j'avais un gros problème de conscience."

Armstrong s'est vu retirer ses sept victoires dans le Tour de France et a été suspendu à vie lundi, par l'Union cycliste internationale, qui a ratifié les décisions prises par l'Agence américaine antidopage (Usada).

Kjaergaard a dit avoir commencé à prendre des substances interdites -principalement de l'EPO et de la cortisone- en 1998, avant de rejoindre l'US Postal. Il a nié avoir été informé que le dopage était organisé au sein de la formation américaine lorsqu'il l'a rejointe.

"Je ne peux pas dire si mes coéquipiers utilisaient des substances illicites", a-t-il dit.

Armstrong, qui a toujours nié tout dopage, a été banni après que 11 de ses anciens équipiers ont avoué et ont témoigné contre lui, décrivant ce que l'Usada a qualifié de "programme de dopage le plus sophistiqué, professionnalisé et réussi que le sport ait jamais vu".

Vegard Botterli; Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant