Cyclisme: Tony Martin surclasse le peloton du Dauphiné

le
0

par Gilles Le Roc'h

PARC DES OISEAUX, Ain (Reuters) - Le champion du monde de la spécialité, Tony Martin, a écrasé mercredi le contre-la-montre du Critérium du Dauphiné disputé sur 32,5 km entre Villars-les-Dombes et le Parc des Oiseaux, au terme duquel Dennis Rohan a pris le maillot jaune.

Cette étape a été parfaitement négociée par les coureurs du Team Sky, dont le leader Christopher Froome, mais elle a été fatale à l'Espagnol Alberto Contador et à ses compatriotes Alejandro Valverde et Joaquim Rodriguez.

Le parcours vallonné, et exigeant de la puissance pouvait donner des indications sur la forme de chacun.

Si, dans un excès de prudence, les coureurs qui ont obtenu de bons résultats ne se sont pas projetés plus loin que la ligne d'arrivée, ceux pour qui le retard est grand ont préféré faire mine de ne pas être inquiets.

Pourtant, ce chrono fut riche d'enseignements sur les ténors qui lutteront dans moins d'un mois sur les routes du Tour de France.

Du côté du Team Sky, les choses sont en ordre, avec quatre coureurs classés dans les dix premiers de l'étape et une hiérarchie limpide.

Christopher Froome a pris la troisième place à 52 secondes de Tony Martin, bien remis d'un virus intestinal, Edvald Boasson Hagen est sixième à 1'19", Richie Porte est septième à 1'20" et Geraint Thomas est dixième à 1'42".

"Je suis satisfait, c'était un bon exercice qui me permet de savoir où j'en suis. Les jambes vont bien. Je vois que Contador a perdu beaucoup de temps mais je ne sais pas ce qu'il a ou s'il a préféré ne pas en faire trop avant la montagne", a dit Froome.

"En ce qui me concerne, l'objectif est d'être bien dans le Tour de France et je pense être sur la bonne voie", a ajouté celui qui emmènera la formation britannique sur la Grande Boucle en l'absence de Bradley Wiggins.

CONTADOR RESTE CONFIANT

Contador a perdu beaucoup de temps avec une 61e place à 3'37" du vainqueur du jour et 2'25" de son rival britannique.

Pas dans l'allure, moulinant exagérément, il a laissé penser qu'il manquait de puissance et son moral a dû être atteint quand il a vu Richie Porte le rattraper et le déposer.

"Ce n'est pas un bon temps, je manquais d'énergie, c'est évident mais je vis au jour le jour", a souligné l'Espagnol.

"Actuellement, je suis handicapé par mon allergie au pollen et je ne veux pas me projeter dans le Tour. Le Critérium du Dauphiné est une course pour me préparer et je sais le travail qu'il me reste à accomplir. Aujourd'hui n'a pas été une bonne journée mais je reste confiant."

Au rang des déceptions, les Espagnols ont fait un tir groupé : Valverde est 53e à 3'29" et Rodriguez est 70e à 3'48". Trois coureurs qui avaient fait jeu égal avec Froome dans le contre-la-montre de la dernière Vuelta à Pontevedra.

Le Belge Jürgen Van den Broeck, 54e à 3'30", a lui aussi raté sa journée.

Le champion de France de la spécialité, Sylvain Chavanel, 18e à 2'28", est également loin du niveau affiché l'an dernier mais le grimpeur Alexandre Geniez a limité les dégâts en finissant 29e à deux minutes de Froome.

Pour lui qui postule à une place dans l'équipe FDJ pour le Tour de France, le premier test arrive jeudi avec la cinquième étape dont l'arrivée sera jugée au sommet de Valmorel, au terme d'une ascension de 12 km.

Le jeune pistard australien Rohan Dennis, vice-champion olympique et champion du monde de poursuite par équipes, fera de son mieux pour défendre le maillot jaune qui est tombé sur ses épaules, à sa grande surprise.

Edité par Gregory Blachier et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant