Cyclisme: Tony Martin reste le champion du monde du chrono

le
0

par Gilles Le Roc'h

VALKENBURG, Pays-Bas (Reuters) - L'Allemand Tony Martin a livré un combat exceptionnel à l'Américain Taylor Phinney, battu de cinq secondes, mercredi pour conserver son titre de champion du monde du contre-la-montre sur le circuit de Valkenburg, aux Pays-Bas.

Les images des deux coureurs après la ligne illustrent l'intensité de ce duel, Tony Martin étendu sur le sol, les yeux ouverts et peinant à reprendre son souffle, Taylor Phinney, assis sur une chaise, la tête dans les mains et ne pouvant admettre sa défaite par un écart si infime.

Avant le départ, Tony Martin semblait pourtant le grandissime favori en l'absence des Britanniques Chris Froome -forfait de dernière minute- et Bradley Wiggins, qui se consacrera à la course en ligne, ainsi que du Suisse Fabian Cancellara, blessé à Londres.

Derrière lui, une quinzaine de coureurs semblaient devoir briguer le podium sur un parcours battu par un vent défavorable, comportant trois côtes au sommet desquelles se trouvaient les points de chronométrage intermédiaires.

La pluie avait compliqué la tâche des premiers partants dont le Français Jérémy Roy qui n'a pas démérité avec une 18e place.

Lorsqu'est venu le tour des principaux protagonistes, les données de la course se sont vite dessinées.

CONTADOR À 2'30

Au premier pointage, Phinney devançait Martin de 4 secondes, Sylvain Chavanel (15e) était à 30", l'Italien Marco Pinotti à 25 secondes quand il a chuté et abandonné, clavicule endommagée. Alberto Contador (9e) était à 40 secondes.

L'Espagnol allait connaître après trente kilomètres un événement rarissime dans sa carrière puisqu'il a été rejoint et dépassé par Martin parti deux minutes après lui.

Au deuxième pointage intermédiaire, Phinney pointait à 13 secondes de Martin mais l'Américain, ancien champion du monde de poursuite, a effectué une fin de course intense, grignotant seconde après seconde son retard sur l'Allemand.

Huit secondes séparaient les deux hommes au sommet du Bundersberg, à 8 kilomètres de l'arrivée, avec le Cauberg à suivre. L'Américain a encore eu la ressource de monter en force, arc-bouté sur son guidon de triathlète quand Martin optait pour un braquet plus petit pour pouvoir relancer en force au sommet.

Des deux, Phinney a été celui qui a terminé le mieux et il a été tout prêt de rejoindre le Suédois Fredrik Kessiakof, vainqueur du contre-la-montre de la Vuelta, il y a trois semaines à Pontevedra.

Sur la ligne, les cinq secondes d'écart ont témoigné de la beauté du duel à distance.

La médaille de bronze est revenue au Biélorusse Vasil Kyrienka à 1'45". Il sera en 2013 l'un des équipiers de Bradley Wiggins au sein du Team Sky.

Alberto Contador a pris la neuvième place à 2'30, Sylvain Chavanel la 15e à 2'58.

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant