Cyclisme - Tinkoff : Oleg Tinkov a encore une dent contre Bjarne Riis

le
0
Cyclisme - Tinkoff : Oleg Tinkov a encore une dent contre Bjarne Riis
Cyclisme - Tinkoff : Oleg Tinkov a encore une dent contre Bjarne Riis

Alors que Bjarne Riis va revenir dans le cyclisme professionnel l’an prochain comme manager de l’équipe Virtu Pro-VéloConcept, Oleg Tinkov a assuré que le Danois devrait être exclu à vie du peloton.

Les relations entre Bjarne Riis et Oleg Tinkov sont de nouveau au beau fixe. Le magnat russe et l’ancien vainqueur du Tour convaincu de dopage se sont prêtés une nouvelle fois à des échanges d’aimabilités par médias interposés. Le Danois, qui va revenir dans le peloton à la tête de la formation Virtu Pro-VéloConcept dès 2017, a eu des mots à l’encontre d’Oleg Tinkov dans une interview accordée au journal danois Ekstra Bladet. « J’ai apprécié le respect des coureurs et des autres employés. Le respect est quelque chose qui se mérite, quelque chose que vous construisez au fil des années. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez acheter, a déclaré le Danois. Je n’ai toujours pas compris comment tout cela a pu autant mal tourner. A un moment, j’en ai eu assez et j’ai demandé à mettre un terme à notre accord. Je n’ai pas été viré, même si les journalistes se plaisent à l’écrire. »

Tinkov : « Riis, Bruyneel et Vaughters devraient être bannis à vie »

Une sortie médiatique de la part de Bjarne Riis qui n’est pas restée sans réponse de la part d’Oleg Tinkov, qui s’en est ouvert au site CyclingNews et les mots du magnat russe sont durs. « Je pense qu’il est difficile de comprendre la nature du capitalisme en ayant grandi dans un Danemark socialiste, tance Oleg Tinkov. Riis doit comprendre qu’une fois que la propriété a changé, le nouveau propriétaire peut faire tout ce qu’il souhaite avec sa propriété. J’ai acheté le jouet, j’ai joué avec et j’en ai fait ce que je souhaitais, donc c’est assez bizarre d’entendre ses plaintes. Il a utilisé l’argent avec lequel je l’ai payé pour s’acheter un chalet dans les Alpes Suisses... » Mais l’attaque la plus franche concerne le passé de Bjarne Riis, qui a remporté le Tour de France en 1996 et a avoué bien des années après avoir pris des produits dopants à l’époque. « Je ne l’ai jamais dit avant mais je pense que des gens comme Bjarne Riis, Johan Bruyneel et Jonathan Vaughters devraient être bannis du cyclisme à vie, tonne le Russe. Non seulement ils ont fait la promotion du dopage mais ils en ont aussi bénéficié sur le plan matériel. Je vois ça comme un crime. C’est une honte que des gens comme ça reviennent dans mon sport. » Une attaque franche et un avis que certains pourraient partager... A lire aussi >>> Oleg Tinkov va se retirer en 2016 >>> Oleg Tinkov règle quelque comptes
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant