Cyclisme : Suspendu six mois, Le Roux se défend

le
0
Cyclisme : Suspendu six mois, Le Roux se défend
Cyclisme : Suspendu six mois, Le Roux se défend

Suspendu six mois par l'UCI ce week-end piur un contrôle positif à la pseudoéphédrine effectué cet été, Romain Le Roux s'est défendu dans le Télégramme, dimanche. Le coureur français l'assure, il n'est pas un tricheur.

Contrôlé positif à la pseudoéphédrine le 19 juin dernier, jour de la victoire de Nairo Quintana sur la Route du Sud, Romain Le Roux a été puni comme il se doit par l'UCI. Six mois de suspension pour le coureur de 24 ans qui évolue avec l'équipe de l'armée de terre. « Je n'ai jamais triché , je ne suis pas un tricheur», s'est défendu le principal intéressé dans une interview accordée au Télégramme, dimanche. Le Roux explique qu'il a en fait utilisé la substance incriminée afin de soigner des allergies graves qui se manifestent chaque printemps. « Je suis allé voir mon médecin de famille, qui m'a prescrit du Rhinadvil, un médicament qui contient de la pseudoéphédrine. Comme l'année dernière, je l'ai utilisé pendant deux ou trois jours pas plus. La limite autorisée par l'UCI est de 170 microgrammes par litre de sang, et je suis allé par un microgramme, j'étais à 171. » Le jour de son test positif, le coureur français, qui assure de sa bonne foi, a d'ailleurs terminé avant dernier de l'étape. Si son équipe a décidé de reconduire son contrat, son image et sa réputation sont elles écornées à tout jamais.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant