Cyclisme: Rohan Dennis, le premier jaune

le
0
ROHAN DENNIS ENTAMERA LA 1ERE ÉTAPE DU CRITÉRIUM DU DAUPHINÉ AVEC LE MAILLOT JAUNE
ROHAN DENNIS ENTAMERA LA 1ERE ÉTAPE DU CRITÉRIUM DU DAUPHINÉ AVEC LE MAILLOT JAUNE

PARC DES OISEAUX, Ain (Reuters) - L'Australien Rohan Dennis mettra sans doute du temps à réaliser, mercredi au moment de se reposer à Aix-Les-Bains, qu'il prendra jeudi le départ de la cinquième étape du Critérium du Dauphiné avec le maillot jaune.

Néophyte sur la route à 23 ans, il a eu comme nombre d'Australiens le temps de se faire connaître sur piste.

Il est champion du monde et vice-champion olympique de poursuite par équipe et après quelques campagnes aux côtés de Cameron Meyer, Luke Durbridge et Michael Hepburn, il a décidé de se consacrer entièrement à la route.

Plutôt que de rejoindre Orica-Greenedge, il a opté pour la formation dirigée par Jonathan Vaughters, Garmin-Sharp, qu'il considère comme étant la meilleure pour apprendre son métier. Ses débuts sur route furent pourtant contrariés.

Il n'évoque plus son énorme déception de septembre dernier, quand il fut battu dans le championnat du monde de contre-la-montre Espoirs par le météorique Anton Vorobyev. En revanche, il ne digère pas son début de saison loupé, chez lui, à Adelaïde.

Après avoir pris la deuxième place du championnat d'Australie du contre-la-montre derrière Luke Durbridge début janvier, il était excité comme un gamin à l'idée de disputer le Tour Down Under, chez lui.

Un an avant, il avait pris la cinquième place du général au sein d'une sélection de jeunes coureurs de son pays.

Mais, souffrant d'une méningite virale à la veille de la première étape, il ne put s'aligner au départ.

Quelques semaines plus tard, son directeur sportif envisageait de bouleverser son programme et de ne pas l'aligner dans Paris-Nice comme prévu, jugeant la course française trop difficile pour un néo-pro relevant de maladie.

Il essuya un refus catégorique de Dennis, affirmant qu'il s'entraînerait dur et serait à son affaire dans Paris-Nice. Il tint en effet un rôle primordial dans la défense du podium décroché par son leader Andrew Talansky.

"Je devais faire de même ici dans le Critérium du Dauphiné mais dès le premier jour, Andrew a démontré qu'il n'avait pas de bonnes jambes", a dit Rohan Dennis après avoir pris le maillot jaune à l'issue du contre-la-montre, mercredi.

"Mon directeur sportif m'a demandé de rester dans le premier peloton et depuis je me concentre sur ce contre-la-montre que je finis à la deuxième place. Ce matin, je rêvais du maillot blanc de meilleur jeune, pas du maillot jaune."

"Jeudi, l'arrivée est en montagne, après une longue ascension. Je suis un peu dans l'inconnu mais vous pouvez me croire, je vais tout donner pour conserver mon maillot jaune !"

Gilles Le Roc'h, édité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant