Cyclisme: Nacer Bouhanni champion de France à 21 ans

le
0

par Gilles Le Roc'h

PARIS (Reuters) - Nacer Bouhanni, l'un des deux sprinteurs de l'équipe FDJ-BigMat, s'est paré dimanche du maillot de champion de France sur route en devançant son équipier Arnaud Démare et Adrien Petit (Cofidis).

Le coureur de 21 ans succède à Sylvain Chavanel et confirme un excellent début de saison.

Sur le circuit nordiste ultra plat de Saint-Amand les Eaux, les deux grands favoris de la course étaient le champion du monde espoirs Arnaud Démare et Nacer Bouhanni.

Tous deux étant membres de la même équipe, il fallait pour l'équipe de Marc Madiot faire en sorte que la course ne leur échappe pas avant le final.

Le scénario a été respecté à la lettre et peut-être mieux que ça.

Les coureurs de la FDJ-BigMat ont respecté leur promesse de sacrifice pendant les 254 kilomètres d'une course disputée sous la pluie, à l'image de Jérémy Roy, victime de deux chutes en trois kilomètres tandis qu'il accompagnait le tenant du titre Sylvain Chavanel parti en échappée à 25 kilomètres de l'arrivée.

Reparti derrière le peloton, Roy y a repris sa place et a pris des relais empêchant à quiconque d'attaquer appuyé par Anthony Roux, Pierrick Fedrigo, Arthur Vichot ou Mathieu Ladagnous.

Les quinze derniers kilomètres ont proposé un seul et même spectacle, huit coureurs du même maillot postés en tête de peloton, accélérant et accélérant encore avant de lancer les deux sprinteurs dans la dernière ligne droite.

Arnaud Démare qui n'avait pas vraiment soigné son placement dans les deux derniers kilomètres a sans doute été présomptueux en lançant le sprint à 300 mètres de la ligne, avec Petit dans son sillage et en surprenant Bouhanni.

Ce dernier, en très grande condition comme en atteste sa récente victoire dans la course belge Halle-Ingooigem devant Démare, a produit un effort juste, sautant son équipier à cinq mètres de la ligne.

"J'avais bien préparé ce rendez-vous. Ce titre, j'y pense depuis le début de saison. Chaque matin je me réveillais en me disant que ce serait beau", a expliqué le nouveau champion de France.

"Maintenant je l'ai et je ne réalise pas. J'ai chuté en début de course, je me suis fait peur mais ensuite toute l'équipe a fait un boulot incroyable pour moi et pour Arnaud."

A 21 ans, Nacer Bouhanni, originaire d'Epinal, est professionnel depuis deux ans et compte déjà six victoires à son palmarès. Ce jeune coureur s'est réellement mis dans les traces de son père, qui est également son entraîneur, pratiquant comme lui la boxe avant de faire du cyclisme.

Gilles Le Roc'h, édité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant