Cyclisme - Mondiaux : Sarreau veut saisir l'opportunité

le
0
Cyclisme - Mondiaux : Sarreau veut saisir l'opportunité
Cyclisme - Mondiaux : Sarreau veut saisir l'opportunité

Marc Sarreau sera le poisson pilote d'Arnaud Démare pour les championnats du monde de cyclisme sur route qui se dérouleront dimanche à Doha. Un rôle de premier choix qu'il attendait sans vraiment l'espérer. Désormais, il est prêt à l'assumer.

Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres. Force est de constater que le malheureux accident dont a été victime Michaël Delage le 21 août a propulsé Marc Sarreau sur le devant de la scène. Le jeune cycliste de 23 ans disputera les Mondiaux pour la première fois de sa carrière, dimanche, avec l'étiquette de poisson pilote attitré du leader du sprint de la FDJ, Arnaud Démare. « Je ne m’y attendais pas. Je n’y pensais même pas et puis avec la blessure de Mika (Delage) à Hambourg, j’ai tenu un rôle plus important dans le dispositif d’Arnaud, a-t-il expliqué sur le site de la FDJ. Ça s‘est bien passé, il est content de moi et a souhaité que je sois à côté de lui pour le Mondial.» Une épreuve que Sarreau n'a jamais disputée chez les professionnels, uniquement chez les Espoirs, en 2014. Un néophyte à ce stade de la compétition, donc, mais le coureur de la FDJ pourra s'appuyer sur quelques certitudes nées d'une saison où, certes, il n'a pas gagné, mais a, sans conteste, franchi un palier sur le plan physique.

Un bilan avec Yvon Madiot après les Mondiaux

Récemment, il s'est d'ailleurs joliment distingué à Bourges en prenant la quatrième place d'une course remportée par Sam Bennett. Sans compter sur le fait que le rôle de lanceur lui sied à merveille. « Oui, lancer, j’aime bien. C’est être presque sprinteur. Quand je dois faire mon effort, il y a encore des turbulences, il y a de la tension, on ne peut pas se louper, à ce moment précis, un détail fait la différence. Il y a la pression du risque à prendre en ayant compté sur le travail de mes équipiers avant. Arnaud a confiance en moi et c’est plaisant. » Une entente qui pourrait faire des ravages dimanche, en attendant la suite et un éventuel changement de cap de sa part pour la saison à venir. Mais pour l'heure, Marc Sarreau se focalise uniquement sur les Championnats du monde. « Le bilan, on le fera plus tard, après la dernière échéance passée. J’ai signé deux ans et on verra ce qu’on attend de moi. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant