Cyclisme: Mickaël Bourgain inscrit sur route aux JO

le
0
Cyclisme: Mickaël Bourgain inscrit sur route aux JO
Cyclisme: Mickaël Bourgain inscrit sur route aux JO

par Gilles Le Roc'h

SAINT-QUENTIN, Aisne (Reuters) - Le pistard français Mickaël Bourgain a été sélectionné pour l'épreuve de cyclisme sur route des Jeux olympiques de Londres afin de pouvoir défendre ses chances dans le keirin.

Outre Bourgain, l'équipe de France composée par Laurent Jalabert sera formée d'Arnaud Démare, deuxième des derniers championnats de France, Sylvain Chavanel, champion de France du contre-la-montre, et Tony Gallopin. Thomas Voeckler et Arthur Vichot sont leurs remplaçants.

La sélection de Bourgain, qui n'a jamais couru sur route, a été demandée par les responsables de la Fédération française de cyclisme (FFC) afin de lui permettre de s'aligner dans l'épreuve du keirin, où il fait partie des prétendants au podium olympique.

L'Union cycliste internationale (UCI) a récemment modifié son règlement en précisant que les athlètes sélectionnés en keirin devaient avoir été confirmés soit dans une autre épreuve (vitesse par équipe, omnium), soit dans une autre discipline (route, mountain bike, BMX).

Or la FFC a été informée de cette règle après avoir désigné l'équipe pour les épreuves sur piste. Bourgain n'en faisait pas partie.

"UNE BELLE PETITE ÉQUIPE"

"Isabelle Gautheron (directrice technique nationale, ndlr) et David Lappartient (président de la FFC, ndlr) ont insisté pour que Bourgain soit inscrit sur route", a expliqué à Reuters le sélectionneur de l'équipe de France, Laurent Jalabert, joint par téléphone.

"Je me mets à la place de Bourgain. C'est logique que ce gars-là puisse faire les JO", a-t-il ajouté.

Quatrième du keirin aux derniers championnats du monde, à Melbourne, Mickaël Bourgain avait décroché deux médailles de bronze en vitesse individuelle et par équipes aux Jeux de Pékin.

Le pistard de 32 ans a été sacré à quatre reprises champion du monde de vitesse par équipes. Sa sélection est une épine dans le pied de Jalabert, qui ne pouvait déjà convoquer que quatre coureurs contre cinq pour les meilleures nations et n'aura donc que trois spécialistes de la route au départ.

"Quatre ce n'était déjà pas beaucoup, trois c'est une petite équipe, mais c'est une belle petite équipe", a-t-il dit.

Selon l'ancien coureur, d'autres pays comme l'Italie ou l'Allemagne ont le même problème et pourraient être amenés à choisir la même solution.

Pour disputer le keirin, Mickaël Bourgain ne doit pas seulement être inscrit à l'épreuve sur route, il devra en prendre le départ.

Avec Pascal Liétout, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant