Cyclisme: les Français ne croient pas à un Tour propre, selon Ifop

le
0
LES FRANÇAIS NE CROIENT PAS À UN TOUR DE FRANCE SANS DOPAGE, SELON IFOP
LES FRANÇAIS NE CROIENT PAS À UN TOUR DE FRANCE SANS DOPAGE, SELON IFOP

PARIS (Reuters) - Quatre Français sur cinq ne croient pas en un Tour de France 2013 sans affaire de dopage, selon un sondage Ifop réalisé pour le quotidien gratuit Metro, publié jeudi.

Selon cette étude, 81% des personnes interrogées estiment que le Tour ne peut pas se dérouler sans cas de dopage, contre 19% qui disent penser l'inverse.

Chez les sondés qui disent manifester de l'intérêt pour le Tour, les optimistes sont plus nombreux (36%).

Si le pessimiste prévaut, l'intérêt pour la Grande Boucle ne faiblit pas puisque 35% des sondés disent s'intéresser à l'épreuve contre 27% en 2009.

"L'intérêt porté au Tour de France ne se dément pas et l'édition du centenaire est très attendue", commente Guillaume Chevalier, chargé d'études à l'Ifop, sur le site de Métro.

Ce sondage a été réalisé entre le 23 et le 25 octobre, après la confirmation de la suspension à vie de Lance Armstrong et du retrait de ses sept victoires sur le Tour, entre 1999 et 2005.

Il porte sur un échantillon de 1.009 personnes, représentatif de la population française, âgées de 18 ans et plus et établi selon la méthode des quotas.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant