Cyclisme: Landis condamné pour avoir assimilé l'UCI à Kadhafi

le
0
FLOYD LANDIS CONDAMNÉ POUR AVOIR ASSIMILÉ L'UCI À KADHAFI
FLOYD LANDIS CONDAMNÉ POUR AVOIR ASSIMILÉ L'UCI À KADHAFI

PARIS (Reuters) - L'ancien coureur cycliste américain Floyd Landis a été condamné pour diffamation après avoir traité les dirigeants de l'Union cycliste internationale (UCI) de "clowns" et les avoir assimilés à Mouammar Kadhafi.

La sentence a été prononcée la semaine dernière par la présidente du tribunal civil de l'Est vaudois, à Vevey, en Suisse, sur plainte du président de l'UCI, Pat McQuaid, et de son prédécesseur Hein Verbruggen.

En 2010, Landis avait accusé l'UCI d'avoir accepté de l'argent de Lance Armstrong pour couvrir un contrôle positif de son ancien leader à l'US Postal et n'avait de cesse depuis de s'en prendre à l'instance dirigeante du cyclisme.

Selon le texte du jugement diffusé mercredi, le tribunal interdit à Floyd Landis d'affirmer que l'UCI, Pat McQuaid et/ou Hein Verbruggen "ont caché des cas de dopage, ont reçu de l'argent pour ce faire, ont accepté de l'argent de Lance Armstrong pour cacher un cas de dopage, ont protégé certains coureurs cyclistes, ont couvert des cas de dopage, sont les auteurs de manipulations, notamment de tests et de courses".

Il interdit aussi à Floyd Landis d'affirmer qu'ils "sont corrompus, sont des terroristes, se moquent des règles, pipent les dés, sont des imbéciles, ne veulent pas vraiment mettre bon ordre dans le cyclisme, sont pleins de merde, sont des clowns, n'ont pas de parole, sont des menteurs (et) seraient assimilables au colonel Mouammar Kadhafi."

Floyd Landis, vainqueur destitué pour dopage du Tour de France 2006, est condamné à verser 10.000 francs suisses (8.261 euros) à Pat McQuaid et Hein Verbruggen. Il est en outre condamné aux frais et aux dépens et a faire publier le jugement dans huit organes de presse dont L'Equipe et le Wall Street Journal.

Jean-Paul Couret, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant