Cyclisme: la succession de Tom Boonen au Qatar est ouverte

le
0
LA SUCCESSION DE TOM BOONEN SUR LE TOUR DU QATAR EST OUVERTE
LA SUCCESSION DE TOM BOONEN SUR LE TOUR DU QATAR EST OUVERTE

par Gilles Le Roc'h

DOHA (Reuters) - Le Tour du Qatar est devenu le terrain privilégié des sprinteurs et des spécialistes des classiques flandriennes, caractéristique qui collent bien aux deux têtes d'affiche de l'édition 2013 qui débute dimanche, Mark Cavendish et Fabian Cancellara.

Six étapes sont programmées dans le désert rocailleux de ce pays qui a fait le pari de la reconnaissance internationale par le sport, notamment grâce à ses investissements dans le football.

Comme à l'accoutumée, le vent balayant les longues lignes droites d'une route sans relief constituera la principale difficulté de cette épreuve et déterminera sans doute le classement final.

Son peloton mettra aux prises 14 sprinteurs de très haut niveau, parmi lesquels le Britannique Mark Cavendish qui s'est déjà imposé dans la première étape du Tour de San Luis sous son nouveau maillot d'Omega Pharma-Quick Step.

L'Allemand John Degenkolb, maillot vert de la dernière Vuelta, les trois pépites italiennes Elia Viviani, Andrea Guardini et Sacha Modolo, et le tout-terrain Edvald Boasson Hagen seront aussi de la partie.

Le champion de France Nacer Bouhanni compte sur son escorte de rouleurs reconnus - le Brésilien Murilo Fischer, le Canadien Dominique Rollin et les Français Yoann Offredo, Matthieu Ladagnous et Geoffrey Soupe -, pour tirer son épingle du jeu.

Dans une course de bordures dont ils pourraient être les dynamiteurs, les coureurs attendus en mars et avril dans les classiques flandriennes évalueront leur condition physique, à commencer par le Suisse Fabian Cancellara.

Il arrive revanchard comme jamais après une saison qui le vit à l'aise dans la première semaine du Tour de France mais fut surtout gâchée par deux chutes.

Il retrouvera l'Australien Heinrich Haussler à la tête de la nouvelle équipe suisse IAM, l'Espagnol Juan-Antonio Flecha qui étrennera son maillot de l'équipe néerlandaise Vacansoleil-DCM et le belge Greg Van Avermaet qui devra marquer des points en l'absence, chez BMC, du champion du monde Philippe Gilbert.

Tom Boonen sera, lui, le grand absent de ce Tour du Qatar qu'il a gagné à quatre reprises (2006, 2008, 2009, 2012).

Affaibli par un virus intestinal en décembre, opéré d'une inflammation du coude en janvier, celui que toute la Flandre surnomme "Tommeke" voit déjà poindre les interrogations quant à son état de forme au printemps.

L'auteur du doublé Tour des Flandres-Paris-Roubaix la saison dernière fera sa rentrée la semaine prochaine dans le Tour d'Oman.

Edité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant