Cyclisme: Joaquim Rodriguez se console avec le Tour de Lombardie

le
0

PARIS (Reuters) - Une semaine après sa désillusion aux championnats du monde de cyclisme sur route, l'Espagnol Joaquim Rodriguez s'est consolé en remportant dimanche pour la deuxième année consécutive le Tour de Lombardie.

Deuxième le week-end dernier à Florence, après avoir été victime d'une erreur tactique d'Alejandro Valverde (Movistar) dans les kilomètres finaux, Joaquim Rodriguez a devancé son compatriote sur la ligne de 17 secondes.

Le Polonais Rafal Majka s'est classé troisième à l'issue de cette course d'un jour disputée sur 242 km entre Bergame et Lecco, et marquée cette année par l'abandon sur chute de son favori au départ, l'Italien Vincenzo Nibali.

En larmes dimanche dernier sur le podium des Mondiaux, Joaquim Rodriguez est allé cherché seul cette victoire en terre lombarde, en plaçant à dix kilomètres de l'arrivée une attaque à laquelle personne n'a su répondre.

Auparavant, le Français Thomas Voeckler s'était distingué en attaquant lui aussi, mais à 60 km de la ligne. Malgré ses efforts et ses trois minutes d'avance, le coureur d'Europcar s'est fait reprendre juste avant le coup de maître de Joaquim Rodriguez.

Ce succès permet à l'Espagnol de prendre la tête du classement mondial aux dépens du vainqueur du dernier Tour de France, Christopher Froome, qui n'a pas disputé cette course en raison de douleurs au dos.

La journée a par ailleurs été marquée par l'annonce de la retraite de l'Américain David Zabriskie après 13 années passées sur le circuit professionnel.

Cet ancien coéquipier de Lance Armstrong avait témoigné contre l'ancien cycliste déchu et avait été lui-même condamné à six mois de suspension pour dopage, mais sa sanction a été allégée en échange de son témoignage contre le Texan.

Julien Prétot, Olivier Guillemain pour le service français, édité par Julien Dury

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant