Cyclisme: Joaquim Rodriguez gagne en Lombardie entre les gouttes

le
0
JOAQUIM RODRIGUEZ REMPORTE LE TOUR DE LOMBARDIE
JOAQUIM RODRIGUEZ REMPORTE LE TOUR DE LOMBARDIE

PARIS (Reuters) - L'Espagnol Joaquim Rodriguez a remporté samedi le Tour de Lombardie, l'une des classiques les plus importantes de la saison cycliste, disputée sur 251 km entre Bergame et Lecco, dans le nord de l'Italie.

Le coureur de l'équipe Katusha, qui avait déjà remporté la Flèche wallonne en avril, s'est imposé en solitaire avec neuf secondes d'avance sur son compatriote Samuel Sanchez (Euskaltel) et le Colombien Rigoberto Uran (Sky).

La pluie, tombée presque sans discontinuer pendant toute l'épreuve, a joué un rôle décisif dans cette course que le nouveau champion du monde Philippe Gilbert, qui effectuait sa première sortie six jours après son sacre à Valkenburg, rêvait de remporter une troisième fois.

Comme prévu, le mur de Sormano, à environ 80 km de l'arrivée, a été le juge de paix avec ses passages à 28%. Présent dans l'échappée matinale, le jeune Français Romain Bardet l'a franchi en tête, juste devant un groupe composé de la plupart des favoris.

Légèrement en retard au sommet, Philippe Gilbert a pris des risques dans la descente étroite et détrempée, au point, comme d'autres, d'être victime d'une chute après laquelle il a préféré abandonner.

En bas de la descente, le peloton de tête comptait une trentaine d'unités, luttant contre la pluie et les ascensions répétées.

Le Belge Kevin de Weert (Omega Pharma-Quick Step) et le Portugais Rui Faria da Costa (Movistar) tentaient en vain de s'échapper, et tout devait se jouer dans la dernière difficulté du jour, la côte de Villa Vergano.

C'est là, à un peu plus de 10 km de l'arrivée, que Joaquim Rodriguez a fait parler ses qualités de puncheur pour porter une attaque décisive.

Le troisième de la dernière Vuelta franchissait le sommet en tête avec une marge de 15 secondes sur un groupe de chasse où l'on retrouvait les Espagnols Alberto Contador (Saxo Bank) et Samuel Sanchez (Euskaltel), ainsi que le vainqueur du dernier Giro, le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp), et le tenant du titre en Lombardie, le Suisse Oliver Zaugg (RadioShack-Nissan).

Sous la pluie battante, Joaquim Rodriguez résistait à leur retour et s'imposait sur la ligne d'arrivée, une première pour un Espagnol dans cette épreuve.

Gilles le Roc'h, édité par Baptiste Bouthier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant