Cyclisme: David Veilleux a saisi sa chance

le
0

par Gilles Le Roc'h

CHAMPERY, Suisse (Reuters) - Le Critérium du Dauphiné, une fois n'est pas coutume, n'a pas débuté par un prologue dimanche à Champéry, en Suisse, mais par une étape en ligne que le Canadien David Veilleux a remporté en solitaire avec près de deux minutes d'avance.

Le peloton a été réglé par le Belge Gianni Meersman, loin derrière Veilleux. Le coureur d'Europcar, qui s'était déjà signalé la saison dernière en gagnant une difficile semi-classique italienne, les Trois Vallées Varésines, a été l'homme de la journée, instigateur d'une échappée de quatre coureurs dès le départ.

Accompagné des Français Jean-Marc Bideau et Thomas Damuseau et de l'Espagnol Ricardo Garcia Ambroa, Veilleux a d'abord fait en sorte que cette échappée vive bien, sa tâche étant, il est vrai, facilitée par un peloton complètement amorphe.

À mi-course, l'avance des fuyards était supérieure à 10 minutes et l'étape étant courte (121 km) et il était donc vraisemblable que le vainqueur se trouve dans le groupe de tête malgré le rapproché en solo de l'Allemand Tony Martin.

Veilleux a pris les choses en mains à 50 kilomètres de l'arrivée, attaquant sèchement dans le Col du Corbier et faisant immédiatement la différence avec ses anciens compagnons de fugue.

TALANSKY DISTANCÉ

"Ça se regardait un peu et puisque l'écart était conséquent, il y avait une vraie chance à saisir", a expliqué son directeur sportif Sébastien Joly. "David se sentait bien, il a donc attaqué. Puis il a géré son effort comme un spécialiste du contre-la-montre qu'il est."

Certes, au sommet du Corbier, le peloton, sous l'emprise des équipes Movistar et Sky, avait réduit de moitié son retard, mais Veilleux fit ensuite jeu égal jusqu'au Pas de Morgins. Là, il n'abandonna que deux minutes. La course était gagnée.

Le Canadien a franchi la ligne d'arrivée fou de joie avec 1'56" d'avance sur le Belge Meersman et le Néerlandais Tom Slagter en tête d'un peloton où Christopher Froome, leader de Sky, n'a pas réussi à s'adjuger quelques secondes de bonification en dépit de ses efforts.

"J'ai été échappé pendant 118 km, dont 50 km en solitaire", a souligné le Canadien.

"C'est évidemment la plus belle de mes victoire. Le Critérium du Dauphiné est une course relevée que je dispute pour la première fois. Je me savais en bonne condition physique mais je n'espérais pas ça. J'ai simplement eu raison de tenter le coup."

Cette étape, qui permettra sans doute à Veilleux de garder son maillot jaune jusqu'au contre-la-montre de 32,5 km prévu mercredi, n'a pas délivré beaucoup d'enseignements quant aux favoris.

Sinon que Froome et Alberto Contador sont très concentrés, que Joaquim Rodriguez et Alejandro Valverde ont de l'ambition puisqu'ils ont demandé à leurs équipiers de réduire l'écart avec l'homme de tête.

En revanche, l'Américain Andrew Talansky, deuxième de Paris-Nice il y a trois mois, a connu un moment difficile en étant distancé dans le Pas de Morgins : celui que son patron surnomme "le pitbull" a concédé plus de huit minutes.

Lundi, la deuxième étape, de Châtel à Oyonnax (191 km) devrait s'achever par un sprint massif même si l'ascension du col du Sentier, classé en deuxième catégorie et dont le sommet se situe à 12 kilomètres de l'arrivée, pourrait être indigeste pour les quelques sprinteurs présents.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant