Cyclisme : Christophe Santini plus fort que le Tour de France !

le
0
Lors de son périple entre Los Angeles et New York, Christophe Santini va pédaler entre 17 et 20 heures chaque jour.
Lors de son périple entre Los Angeles et New York, Christophe Santini va pédaler entre 17 et 20 heures chaque jour.

Il lui fallait finir en beauté. Quand on habite sur l'île de beauté, cela coule de source. Pour Christophe Santini, ça pédale à tout berzingue ! À 45 ans, l'athlète insulaire a décidé de stopper sa longue carrière après un ultime défi hors norme que lui seul pouvait imaginer : traverser les États-Unis d'ouest en est - de Los Angeles à New York - à vélo, en moins de deux semaines et à compter du 1er juillet ! Pour être plus précis et se rendre compte de l'immensité de la tâche qui l'attend, cela représente 5 300 kilomètres qui seront avalés en seulement douze jours. À titre de comparaison, le Tour de France, la fameuse et inénarrable Grande Boucle, c'est 3 500 km parcourus en vingt et un jours avec deux jours de repos à la clé. Pour Christophe Santini, le repos, ça sera une fois le challenge relevé et lors des quelques poignées d'heures de sommeil qu'il s'autorisera chaque nuit. "Il s'agit du plus gros défi de ma carrière. Je vais rouler entre dix-sept et vingt heures chaque jour du défi. Du coup, il faudra que je sois très attentif et concentré du début à la fin du parcours, car cela va commencer fort d'entrée dans le Colorado avec notamment deux cols à plus de 3 200 mètres d'altitude sous une chaleur de 48 degrés. Vers l'arrivée, avant de rallier New York, il faudra franchir la chaîne montagneuse des Appalaches. Ça ne laisse donc pas de place pour l'à-peu-près", prévient le Corse. Extrémiste de l'extrême Pour autant,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant