Cyclisme: Cavendish frappe encore et s'adjuge le Tour du Qatar

le
0

DOHA (Reuters) - Mark Cavendish n'a pas fait dans la demi-mesure pour accrocher le Tour du Qatar à son palmarès en remportant vendredi sur la corniche de Doha sa quatrième victoire d'étape consécutive.

Avec le Tour de San Luis dans les jambes, Mark Cavendish détient sans nul doute une condition physique déjà bien avancée. Mais sa démonstration de force fut très convaincante, à l'image de Tom Boonen en 2006 et 2007 lorsque le Belge gagna également quatre étapes du Tour de Qatar.

Cette dernière journée de course s'apparentant à un critérium avec ses dix tours de circuit sur le front de mer, elle s'est limitée à un sprint massif que Cavendish a facilement remporté, avec l'aide, d'adversaires désorganisés ou n'ayant pas encore trouvé leurs marques.

Ce fut notamment le cas de la FDJ de Nacer Bouhanni. Le champion de France, tête dans les mains, a semblé marqué par ce qu'il considère être un échec en se contentant de dire à l'issue de la course qu'il fallait peaufiner certains détails.

"On a couru au millimètre", s'est défendu son équipier Matthieu Ladagnous.

"Toute la journée, nous sommes restés ensemble pour protéger Nacer. Dans le dernier tour, on s'est bien replacé mais Geoffrey Soupe a surpris tout le monde en produisant son effort à 700 mètres de la ligne d'arrivée", a-t-il poursuivi.

"Il aurait fallu attendre encore un peu. Dans ces sprints qui se sont font à l'aspiration, ça ne trompe pas même si ça se joue à un petit détail !"

Bouhanni a terminé finalement neuvième avant de mettre le cap sur le Tour d'Oman qui débute lundi et que la plupart des coureurs engagés au Qatar vont disputer.

Mark Cavendish, remplaçant au pied levé de Tom Boonen au Qatar, va pour sa part rentrer chez lui en Italie pour préparer la suite de sa saison avec optimisme et un surcroît de confiance.

Gilles Le Roc'h, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant