Cyclisme: Cadel Evans prend le maillot jaune du Criterium

le
0

par Gilles Le Roc'h

PORTO-VECCHIO, Corse du Sud (Reuters) - Cadel Evans, le vainqueur du Tour de France 2011, a pris samedi après-midi le maillot jaune de leader du Critérium International en s'imposant dans la deuxième étape, disputée contre la montre à Porto Vecchio.

L'Australien a devancé de trois dixièmes de secondes son compatriote Michael Rogers et d'une seconde l'Allemand Simon Geschke.

Sur la ligne d'arrivée, il a dit vouloir conserver sa tunique de leader dimanche au sommet du col de l'Ospedale, terme de la troisième étape.

C'était un effort bref (6,5 km), donc intense, et sa victoire trahit sa condition physique en dépit d'un début de saison allégé, l'Australien n'ayant disputé que le Grand Prix de Lugano et Tirreno-Adriatico.

"C'est serré, hein ?", s'est-il tout d'abord enquis auprès de son auditoire, disant combien il était heureux pour Michael Rogers de le voir revenir au premier plan après avoir connu beaucoup de malchance.

"Prendre le maillot jaune pour ma première course en France en 2012, a-t-il dit en souriant, c'est tip-top et ça va donner du moral à tous mes équipiers qui ont été malades ou qui ont été victimes de chutes cette saison."

C'est donc en bon leader que Cadel Evans a offert au team BMC sa première victoire, ce qui lui a valu de recevoir l'accolade de son patron Andy Rihs.

Les deux hommes sont liés au point que l'homme d'affaires suisse a transporté son leader depuis la Suisse vendredi dans son avion privé et fera de même dimanche dès que le Critérium International sera fini.

"C'est bien Cadel, lui a soufflé Rihs à l'oreille. Maintenant t'es obligé de gagner cette course !"

"Oui, a repris Evans, je vais essayer de gagner en sachant que rien n'est fait, que de nombreux coureurs (24 au total, ndlr) se tiennent en 20 secondes. Mais j'ai une bonne équipe ici et je connais le col de l'Ospedale pour y être venu en 2010.

"Rien ne me détourne de mon objectif qui est et restera le Tour de France mais il est important pour le moral de gagner, comme ce sera important pour moi d'aider mon équipier Philippe Gilbert dans les Classiques ardennaises."

D'ici au Tour de France, Cadel Evans disputera la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège, le Tour de Romandie et le Critérium du Dauphiné, au milieu de stages d'entraînement et de reconnaissances méticuleuses des étapes du Tour.

Il fait ensuite des Jeux Olympiques de Londres un autre objectif, mais toutes ces échéances lui paraissent encore lointaines.

"Ce soir, je suis content, c'est un moment agréable", a-t-il conclu.

Edité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant