Cyclisme: Brian Cookson renverse Pat McQuaid à l'UCI

le
0

par Gilles Le Roc'h

FLORENCE, Italie (Reuters) - Le Britannique Brian Cookson a été élu vendredi président de l'Union cycliste internationale (UCI) pour quatre ans, après moult circonvolutions et un résultat longtemps indécis.

Pat McQuaid, en place depuis 2005, a usé de presque tous les stratagèmes pour avoir le droit de se présenter à l'élection et s'il a pu se porter candidat il a finalement échoué dans sa quête d'un troisième mandat consécutif.

Il a été battu par son rival 24 voix à 18, au terme d'une campagne féroce et émaillée de coups bas de part et d'autre.

"C'est un honneur d'être le nouveau président de l'UCI et je veux remercier ceux qui ont placé leur confiance en moi aujourd'hui. La campagne a été rude mais je sais que le véritable travail commence maintenant", a dit le Britannique, après l'élection, devant un McQuaid visiblement assommé.

"La campagne pour en arriver là a été intense mais je n'ai aucune illusion sur la fait que le travail débute maintenant. J'appelle la communauté du cyclisme à se rassembler (...) C'est dans cet optique que je vais diriger et concentrer mon travail ces quatre prochaines années."

La présidence de Pat McQuaid a été marquée par le scandale Lance Armstrong, durant lequel la crédibilité de l'UCI, sous l'autorité de McQuaid et de son prédécesseur Hein Verbruggen, a été mise à mal, notamment par l'Usada, l'agence américaine antidopage.

UN MESSAGE FORT

Brian Cookson, également président de la Fédération anglaise de cyclisme, soutenu par l'oligarque russe et propriétaire de l'équipe Katusha Igor Makarov, a promis durant sa campagne de changer la façon de faire dans le cyclisme.

"Ma priorité sera de confier les procédures antidopage à une commission indépendante en travaillant au côté de l'agence mondiale antidopage. De restaurer la réputation des sponsors, des télévisions détentrices des droits, des collectivités et du CIO (Comité international olympique), d'accueillir toujours plus de coureurs et de fans", a-t-il dit.

L'Usada, par la voix de son directeur Travis Tygart, qui a oeuvré à la chute d'Armstrong, a salué la victoire de Brian Cookson. "L'issue de cette élection à l'UCI envoie un message fort pour la protection des droits des athlètes propres et l'intégrité du sport", dit-il dans un communiqué.

Il se dit confiant de voir Brian Cookson mener les actions nécessaires "pour que le cyclisme tire un trait sur le passé et poursuive dans la culture d'un sport propre pour les futures générations de cyclisme."

UNE AMBIANCE LOURDE

Pat McQuaid avait pourtant tout mis en oeuvre pour obtenir un troisième mandat mais cette journée d'élection a débuté de façon rocambolesque.

La fédération de son pays, l'Irlande, a refusé de cautionner sa candidature, de même que celle de son pays de résidence, la Suisse, qui après la lui avoir accordée au printemps s'était ravisée en août.

De ce fait, il n'aurait alors pas dû pouvoir se présenter. Il fallait pour cela obtenir du congrès de l'UCI réuni au Palais Vecchio de Florence un changement du règlement: profiter du soutien de n'importe quelle autre fédération nationale.

Il y eut donc débat, quelques invectives avant que finalement, au moment de passer à table, on décida de voter sur la possibilité d'un vote portant sur ce nouvel article: 42 votants, 21 voix dans chaque camp.

Sans majorité, Pat McQuaid se voyait dans l'impossibilité de se présenter. Mais il avait un joker dans sa manche, faisant valider par un juriste suisse l'idée d'être porté par n'importe quelle fédération nationale. En l'occurrence, il tablait sur l'appui du Maroc et de la Thaïlande.

Le débat s'est poursuivi, les deux candidats y sont allés de leur discours, recueillant chacun une honorable ovation.

Pourtant, l'ambiance restait lourde. Avant le vote décisif sur cette question, et après que Brian Cookson, auteur d'un coup de poker gagnant, lance: "Cessons le débat, et votons!".

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant