Cyclisme - BMC : Gilbert condamné à verser 300 000 euros

le
0
Cyclisme - BMC : Gilbert condamné à verser 300 000 euros
Cyclisme - BMC : Gilbert condamné à verser 300 000 euros

Philippe Gilbert a été condamné par un tribunal gantois à verser 300 000 euros à la Belgian Cycling Company (Omega Pharma-Lotto) pour rupture de contrat.

Philippe Gilbert (BMC) va-t-il verser de l’argent à son ancienne équipe ? Selon les quotidiens belges Het Nieuwsblad et De Standaard, le cycliste a été condamné à verser 300 000 euros à la Belgian Cycling Company, une structure juridique mise en place par Marc Coucke, qui gère l’équipe Omega Pharma-Lotto. Le champion de Belgique sur route, qui peut encore faire appel, avait pourtant obtenu gain de cause devant un tribunal suisse sur ce même différend.

L'année 2011 en question pour Gilbert

Le conflit porte sur un contrat conclu en mars 2010, qui prolongeait Gilbert au sein de la formation Omega Pharma-Lotto en 2011 avec une option en 2012. Alors que son équipe avait fusionné avec Quick-Step en 2011, l’ancien champion du monde avait décidé de ne pas intégrer la formation de Patrick Lefevere. Et c’est justement ce qui pose problème : Marc Coucke estime que ce départ est une rupture de contrat, alors que Gilbert estimait que le contrat prenait fin prématurément avec la fusion des deux groupes. Depuis, la Belgian Cycling Company a réclamé 715 000 euros de bonus perçus. Il s'agit tout simplement du montant des primes reçues par Gilbert en plus de son salaire, pour ses victoires en 2011 avec notamment l'Amstel Gold Race, la Flèche Wallone, la Flèche Brabançonne ou encore Liège-Bastogne-Liège.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant