Cyclisme: Baugé, seul rescapé français en vitesse individuelle

le
0

MELBOURNE (Reuters) - Grégory Baugé est le seul Français à être passé entre les mailles du filet vendredi aux championnats du monde de cyclisme sur piste à Melbourne, en parvenant à se hisser en demi-finales de l'épreuve de vitesse individuelle.

Ses deux compatriotes n'ont en effet pas passé le cut des quarts de finale. Kévin Sireau a été battu à la régulière par le Britannique Jason Kenny et Mickaël Bourgain, malgré une victoire sur Shane Perkins sur la ligne d'arrivée, a été disqualifié pour être sorti du couloir des sprinters, une faute éliminatoire.

A la faveur de ces résultats, Grégory Baugé a pris un sérieux ascendant sur les deux autres pistards français, avec qui il se dispute le seul ticket qui sera prochainement attribué par la Fédération française de cyclisme pour les Jeux olympiques de Londres.

Le double champion du monde (2009, 2010), privé de sa couronne de 2011 en raison d'une infraction à la législation antidopage, a livré une démonstration de puissance face à son adversaire du jour, l'Allemand Stefan Bötticher, balayé en deux manches.

En demi-finale, le Français rencontrera samedi l'Australien Shane Perkins. L'autre match, 100% britannique, opposera le champion olympique Chris Hoy à Jason Kenny, et décidera certainement qui de ces deux grands champions représentera son pays cet été aux JO dans cette épreuve.

Chez les femmes, la championne olympique de la discipline, Victoria Pendleton, a remporté son sixième titre mondial de vitesse individuelle en battant en finale la Lituanienne Simona Krupeckaite.

Après avoir frôlé l'élimination en demi-finale à la suite d'une chute, la Britannique âgée de 31 ans a explosé en larmes juste après sa course, qui était certainement, de son propre aveu, la dernière finale en championnats de monde de vitesse individuelle de sa carrière.

Ian Ransom, Olivier Guillemain pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant