Cyclisme - Bahreïn-Merida : Brajkovic sur les tablettes

le
0
Cyclisme - Bahreïn-Merida : Brajkovic sur les tablettes
Cyclisme - Bahreïn-Merida : Brajkovic sur les tablettes

Alors que la nouvelle équipe Bahreïn-Merida doit boucler son recrutement en vue de sa première saison avec deux coureurs supplémentaires, le Slovène Janez Brajkovic devrait bientôt s’engager avec la formation menée par Vincenzo Nibali.

La saison 2017 va voir une nouvelle équipe rejoindre le peloton de l’UCI World Tour, l’équipe Bahreïn-Merida dont le leader sera Vincenzo Nibali. Cette équipe a composé la quasi-intégralité de son effectif mais il reste deux places à prendre. Et une de ces deux places devrait prochainement être occupée par le Slovène Janez Brajkovic, ancien vainqueur du Critérium du Dauphiné et ancien homme de main de Lance Armstrong au sein des équipes Astana puis RadioShack. « Nous avons ouvert les négociations avec lui mais rien n’est encore officiel. C’est un coureur que nous avons beaucoup observé et nous pensons qu’il peut aider Vincenzo Nibali en montagne, a confié à Cyclingnews Brent Copeland, patron de l’équipe Bahreïn-Merida. Nous avons encore deux places de libre et il est lice pour l’une d’entre elles, c’est certain. Nous pensons qu’il est probable qu’il la prenne. »

Plusieurs candidats pour la dernière place après Brajkovic

Si le recrutement de Janez Brajkovic se confirme, il resterait une place à prendre et le profil du coureur visé dépendra des ambitions de l’équipe. « Nous avons les classiques mais nous n’avons pas une grande équipe pour ce genre d’épreuves, ajoute Brent Copeland. Nous souhaiterions apporter un peu d’aide à Heinrich Haussler mais, en même temps, notre leader reste Vincenzo Nibali et nous devons lui apporter tout le soutien nécessaire pour les Grands Tours. Nous gardons toutes les options ouvertes et nous sommes en pourparlers avec au moins cinq coureurs. Ce n’est pas une décision facile à prendre. » Pour cette dernière place, des noms tels ceux de Chris Horner, Amets Txurruka et Sergio Paulinho ont été cité, mais le patron de l’équipe Bahreïn-Merida a coupé court à ces rumeurs. « Sergio Paulinho nous a été proposé mais les négociations ne sont pas allé loin avec lui. Chris Horner n’est pas un des coureurs avec lesquels nous discutons même s’il m’a approché il y a quelques mois pour savoir s’il y avait de la place pour lui, mais son arrivée ne va pas se faire, assure Brent Copeland. Amets Txurruka était un coureur intéressant pour nous mais je pense qu’il a déjà signé avec Caja Rural. » Une dernière place qui attire les convoitises pour rejoindre une équipe parmi les plus ambitieuses du peloton professionnel.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant