Cyclisme: Armstrong garde sa médaille olympique, pour l'instant

le
0
ARMSTRONG GARDE SA MÉDAILLE OLYMPIQUE, POUR L'INSTANT
ARMSTRONG GARDE SA MÉDAILLE OLYMPIQUE, POUR L'INSTANT

BERLIN (Reuters) - Lance Armstrong garde pour l'heure sa médaille de bronze gagnée aux Jeux olympiques de Sydney en 2000 malgré sa mise en cause pour dopage, a fait savoir jeudi le Comité international olympique (CIO) qui juge prématuré de le sanctionner.

L'Américain est accusé par l'Agence américaine antidopage (Usada) d'avoir figuré au coeur d'un programme de dopage très bien organisé durant toute sa carrière.

L'Usada, qui a rendu public son dossier à charge mercredi, a suspendu le Texan à vie avec effet rétroactif et a lui retiré toutes ses victoires, dont sept Tours de France - une décision que l'Union cycliste internationale doit encore valider.

"Le CIO prend note du rapport de l'Usada et procède à son étude en même temps qu'à celle de toute la documentation qui y est liée", a dit un responsable du CIO à Reuters.

"Ce serait prématuré à ce moment de dire si le CIO envisage d'agir."

"Si nous devions trouver des preuves justifiant l'ouverture d'une procédure disciplinaire, nous agirions évidemment en conséquence."

Lance Armstrong a été médaillé de bronze du contre-la-montre en 2000. Conformément à ses statuts, le CIO dispose de huit ans pour réviser les palmarès et retirer des médailles.

Le rapport de l'Usada fait cependant état de pratiques dopantes antérieures aux Jeux de Sydney, ce qui pourrait donner au CIO un fondement juridique pour aller au-delà de ses propres textes.

Karolos Grohmann, Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant