Cyclisme: à Liège, Garmin et Martin surprennent les favoris

le
0

par Alasdair Fotheringham

ANS, Belgique (Reuters) - L'Irlandais Dan Martin a surpris les favoris pour décrocher dimanche sur Liège-Bastogne-Liège la plus belle victoire de sa carrière, concluant un remarquable travail d'équipe au terme de 261,5 kilomètres d'effort.

Vainqueur du Tour de Catalogne, Martin avait déjà pris mercredi la quatrième place de la Flèche Wallonne après avoir été victime d'une crevaison dans le final.

On attendait Vincenzo Nibali, Joaquim Rodriguez ou Philippe Gilbert, assurément. Alberto Contador, Simon Gerrans ou Alejandro Valverde.

On a eu Dan Martin au terme d'une course dans laquelle Garmin a joué le coup à fond, à la différence de formations qui se contentent de calculs d'épicier et pensent à ne pas perdre avant de vouloir gagner.

Bien aidé par son équipier Ryder Hesjedal, le vainqueur du Giro parti seul à 16 kilomètres du but, Martin a répondu à une attaque sous la flamme rouge de Joaquim Rodriguez, qu'il a ensuite contré pour savourer sa victoire dans les derniers mètres.

Alejandro Valverde, meilleur sprinteur du dernier groupe de six détaché dans la Côte de Saint-Nicolas, était marqué de trop près et a dû se contenter de la troisième place.

Champion du monde en titre, Philippe Gilbert n'avait pas les jambes, ni semble-t-il l'inspiration, de prétendre mieux qu'à sa septième place finale.

MARTIN, 24 ANS APRÈS SEAN KELLY

La Belgique termine la saison des classiques sans aucune victoire dans les classiques majeures pour la première fois depuis 2007.

Comme souvent ces dernières années, la doyenne des classiques ne s'est animée que dans les derniers kilomètres avec l'attaque à 16 bornes du but de Hesjedal, qui faussait compagnie à un petit groupe de fuyards qui comprenait Alberto Contador et Rigoberto Uran, entre autres.

Derrière, on jouait avec les nerfs de Gilbert. Une fois le coup parti, seule Astana avait intérêt à collaborer avec BMC pour reprendre les fuyards.

Contador et compagnie repris, Hesjedal se retrouvait seul contre le peloton, avec une avance de 19 secondes au pied de la Côte de Saint-Nicolas.

Il était repris par Rodriguez, Valverde, Carlos Betancur, Michele Scarponi et Martin, alors qu'une chute vers l'avant du peloton éliminait de nombreux prétendants à la victoire finale.

Parmi les victimes de la chute, l'Espagnol Daniel Moreno, le lauréat de la Flèche Wallonne.

Avec Valverde dans le groupe de tête, Joaquim Rodriguez prenait les choses en main avec une belle accélération juste avant la flamme rouge.

Seul Martin suivait et à 400 mètres de la ligne, il plaçait un contre et l'Espagnol ne pouvait prendre sa roue, laissant le coureur de Garmin devenir le deuxième Irlandais à remporter Liège-Bastogne-Liège après Sean Kelly (1984 et 1989).

Le premier Français, Benoît Vaugrenard (FDJ), a pris la 11e place.

Alasdair Fotheringham, Julien Prétot pour le service français, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant