Cybersécurité : Orange renforce ses défenses

le
0
Stéphane Richard, PDG d'Orange, l'a dit à plusieurs reprises. Il fait du marché de la cybersécurité un levier de croissance pour son groupe. 
Stéphane Richard, PDG d'Orange, l'a dit à plusieurs reprises. Il fait du marché de la cybersécurité un levier de croissance pour son groupe. 

Stéphane Richard, PDG d'Orange, l'avait laissé entendre lors du dernier Forum international de la cybersécurité, fin janvier. Son groupe entend devenir un acteur majeur dans le domaine des solutions de sécurisation numérique. Le marché mondial de la cybersécurité est en plein boom depuis cinq ans. Il devrait atteindre les 170 milliards de dollars en 2020. Le marché français à lui seul avoisine les 2 milliards d'euros. Ce "gâteau" intéresse de plus en plus de groupes. L'opérateur historique a donc décidé de s'offrir le cabinet spécialisé Lexsi.

Le montant de la transaction n'a pas été divulgué. Mais plusieurs sources évoquent un prix d'achat situé entre 65 et 90 millions d'euros. Fondé il y a quinze ans, Lexsi réalise un chiffre d'affaires de plus de 20 millions d'euros et connaît une croissance à deux chiffres depuis 2010. Ses 200 salariés et son CERT (Computer Emergency Response Team, son centre d'intervention d'urgence), le plus grand d'Europe, devraient permettre à Orange de consolider sa position dans ce secteur très concurrentiel. L'opérateur français muscle ainsi son pôle "cyberdéfense" au sein d'Orange Business Services, avec un portefeuille de près de 500 grands comptes, apportés par le cabinet Lexsi. En janvier 2014, le groupe Orange avait déjà racheté Athéos, pionnier dans la gestion des identités numériques (130 salariés).

Une redistribution des cartes

Jérôme Robert,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant