Cybersécurité : les ministres rappelés à l'ordre

le
0
À l'heure du scandale Prism, les ministres et leurs cabinets sont priés d'utiliser des téléphones portables sécurisés par les services de l'Etat lorsqu'ils traitent d'affaires sensibles.

C'est un rappel à l'ordre nécessaire à l'heure du cyberespionnage. Alors que l'affaire Snowden a dévoilé que les Etats-Unis surveillent les communications téléphoniques et Internet, et plus particulièrement celles émanant des chancelleries étrangères, une circulaire de Matignon a atterri fin août sur les bureaux des directeurs de cabinet du gouvernement. Dévoilée par l'Express, elle rappelle aux ministres et à leurs collaborateurs les règles de sécurité essentielles pour sécuriser les échanges de données sensibles, et protéger les communications téléphoniques.

Les ministres sont priés d'oublier leurs smartphones, trop facilement piratables, pour toute affaire relevant du secret de la défense nationale. À la place, ils devront utiliser des téléphones portables ultra sécu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant