CYBERNETIX: Résultats 2008 et perspectives 2009

le
0

Cybernétix

Société anonyme au capital de 4 958 662,55 €

Siège social : Technopôle de Château-Gombert, rue Albert Einstein, B.P 94,

13382 Marseille Cedex 13.

RCS Marseille B 331 406 637

Résultats 2008 et perspectives 2009

Le Conseil d’Administration du 12 mars 2009 a approuvé les comptes sociaux et consolidés de l’exercice clos au 31 décembre 2008 et validé les principales hypothèses budgétaires pour l’exercice 2009.

En synthèse

Croissance du chiffre d’affaires de +16% en 2008.

Forte croissance des activités Energie, Oil & Gas (+74%) et Nucléaire (+39%), qui contribuent positivement au résultat opérationnel.

Dégradation sensible de l’activité Industrie (-21%), compte tenu de la conjoncture économique très difficile des principaux secteurs clients (pharmacie et pneumatiques), avec un fort impact sur la rentabilité.

Poursuite de la politique de redéploiement de la Société :

- priorité donnée à l’augmentation de la récurrence du chiffre d’affaires et au renforcement des marges dans les activités Energie (Oil & Gas et Nucléaire), dans un contexte de croissance soutenue.

- restructuration et filialisation de l’activité Industrie pour adapter l'activité à la dégradation de la conjoncture et abaisser le point mort ;

Sécurisation de la situation financière du Groupe avec une augmentation de capital réalisée le
8 janvier 2009 et souscrite par Sercel (groupe CGG Veritas). Après cette opération, les fonds propres s’élèvent à 5,7 M€ avec un endettement financier très faible.

Objectifs financiers pour 2009 : progression du chiffre d’affaires de 20% à périmètre comparable et retour à la rentabilité. A fin mars 2009, le backlog est supérieur de plus de 50% à celui de mars 2008.

Compte de résultat consolidé

Comptes audités - normes IFRS (milliers d’euros)

2008

2007

Chiffre d’affaires

20 369

17 509

Marge brute (en% du CA)

17,7%

22,3%

Marge contributive

1 063

358

Résultat opérationnel

-3 159

-2 410

Dont Provision pour restructuration

-600

-260

Dont Amortissements et provisions de R&D

-611

-427

Dont Frais de structure

-2 822

-2 480

Résultat financier

-34

-76

Résultat net

-3 200

-2 485

Activité et résultats 2008

Sur l’ensemble de l’exercice, le chiffre d’affaires a progressé de 16,3%, tiré par la très bonne performance des activités Energie : Oil & Gas (+74%) et Nucléaire (+39%), avec d’importants nouveaux contrats signés et la poursuite de contrats antérieurs. Dans le même temps, la branche Industrie a enregistré un recul de 21%, pénalisée par les difficultés économiques de ses principaux débouchés, la pharmacie et les pneumatiques.

Au total, le taux de marge contributive des différentes activités ressort positif de 5% du chiffre d’affaires, soit plus du double de 2007. Pénalisé par des contrats anciens à faible niveau de marge, ainsi que par les difficultés de la branche Industrie, ce taux reste toutefois très en deçà du niveau de marge normatif de la Société. Il est insuffisant pour couvrir les charges d’amortissement de R&D et les frais de structure de l’entreprise, auxquels s’ajoute une provision de 600 K€ correspondant au plan de restructuration de la Société, mis en oeuvre début 2009. Au total, le résultat net fait ressortir une perte de 3,2 M€.

Situation financière et position de trésorerie

Le Groupe Cybernétix génère sur l’exercice un besoin de trésorerie lié à l’activité de 550 K€. Le BFR dégage une ressource de 858 K€, qui traduit deux tendances opposées : l’entrée en vigueur des réductions de délai de règlement résultant des nouvelles dispositions de la Loi de Modernisation de l’Economie (LME) a pénalisé la trésorerie, la Société ayant bénéficié d’autre part d’une avance en compte courant de 2 M€, qui a été convertie en capitaux propres lors de l’augmentation de capital de janvier 2009.

Les dotations et reprises aux amortissements et provisions ont atteint 1,8 M€ contre 293 K€ en 2007. Cybernétix a maintenu un niveau d’investissement élevé (1 M€), équivalent à celui de 2007. L’exercice 2008 se traduit donc par une variation de trésorerie négative de 1,5 M€.

En conséquence, et compte tenu du fort impact des résultats sur les capitaux propres du Groupe, Cybernétix a procédé le 8 janvier 2009 à une augmentation de capital de 4 M€, entièrement souscrite par Sercel (groupe CGG Veritas). Suite à cette opération, les capitaux propres consolidés du groupe s’élèvent à 5,6 M€ avec un ratio d’endettement net de 14% lié à un emprunt résiduel et à des avances remboursables.

A fin mars 2009, le Groupe Cybernétix n’a pas constaté de consommation significative de cash depuis le début de l’année et dispose d’une trésorerie suffisante pour financer l’activité courante.

Renforcement des activités positionnées sur les marchés de l’énergie

La restructuration des activités entreprise par le management a permis de positionner la Société mère Cybernétix SA sur les marchés très porteurs de l’énergie : Oil & Gas et Nucléaire. La stratégie de Cybernétix est d’apporter à ses grands clients opérateurs énergétiques des avantages fondés sur des technologies exclusives :

• La capacité à intervenir en milieu hostile sans présence humaine, garantissant ainsi la sécurité des personnels et une productivité accrue ;

• La capacité à contrôler en continu des installations complexes et peu accessibles, avec pour effet d’optimiser la production et de réduire les impacts écologiques.

Dans le Nucléaire, après l’achèvement du contrat portant sur le démantèlement du réacteur nucléaire japonais Tokai 1, Cybernétix SA a concrétisé de nouveaux projets de démantèlement, dont certains pour le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA). Dans le domaine pétrolier, Cybernétix SA met en place d’importants projets “d’asset integrity monitoring” pour des champs pétrolifères sous-marins d’Afrique de l’Ouest, du Brésil et de la Mer du Nord.

Parallèlement, l’entreprise récolte les fruits du partenariat avec son actionnaire de référence Sercel (groupe CGG-Veritas), avec une augmentation significative de la production de moyenne série d’équipements dédiés à l’exploration sismique pour l’offshore pétrolier.

Restructuration et filialisation de la branche Industrie - naissance de CyXplus

Afin d’adapter la branche Industrie à la dégradation rapide de la situation économique dans les principaux secteurs clients (pharmacie et pneumatiques), le Groupe Cybernétix a entrepris fin 2008 un programme de restructuration qui comprend :

• La réduction des charges fixes pour abaisser significativement le point mort et permettre d’absorber une dégradation supplémentaire de l’activité qui pourrait atteindre 15 à 20% en 2009, en fonction de l’évolution économique. Dans ce cadre, les effectifs de la branche ont été réduits de 30% par la mise en oeuvre d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) provisionné dans les comptes consolidés 2008.

• La filialisation de la branche Industrie, jusqu’alors partie intégrante de Cybernétix SA, sous la forme d’un apport partiel d’actif à la société nouvellement créée CyXplus, filiale à 100%. Cette décision, qui sera soumise à l’approbation de l’AG du 13 mai 2009[1], avec effet rétroactif au 1er janvier 2009, vise à permettre à CyXplus de mieux maîtriser sa politique commerciale et de rechercher activement des partenaires industriels et financiers, en vue d’asseoir son développement.

Perspectives pour 2009

Ainsi qu’annoncé précédemment[2], malgré le contexte économique très défavorable, Cybernétix SA a continué en 2008 de remporter d’importants contrats sur des projets majeurs qui garantissent un chiffre d’affaires récurrent sur 3 à 4 ans.

La montée en puissance de la production d’équipements sismiques permet d’anticiper pour 2009 un doublement du chiffre d’affaires de cette activité qui contribuera ainsi significativement à la croissance du Groupe.

Tous ces éléments conduisent le management du groupe Cybernétix à anticiper une croissance du chiffre d’affaires de l’ordre de 20% en 2009, à périmètre comparable, alors même que la branche Industrie devrait quant à elle connaître une nouvelle contraction de son activité.

Cette croissance, associée aux mesures de restructuration qui ont été menées à bien et au redressement des marges, avec l’arrivée à échéance d’anciens contrats non rentables, devrait permettre d’escompter pour l’exercice 2009 un retour à la rentabilité.

Le montant du backlog (part des contrats en cours ou signés restant à exécuter) à fin mars 2009 est plus de 50% supérieur à son niveau de fin mars 2008, dans des conditions de marge satisfaisantes.

Rapport financier

Le rapport financier annuel a été publié ce jour selon les modalités prévues par la directive transparence. Les documents pourront être consultés sur le site Internet de la Société à l’adresse suivante : www.cybernetix.fr, rubrique « Espace actionnaires / Informations réglementées / Rapport annuel ».

Prochains rendez-vous

Chiffre d’affaires 1er trimestre : 30 avril 2009

Assemblée générale mixte : 13 mai à 10h30 au siège de la Société.

A propos de Cybernétix

Le Groupe Cybernétix est un des leaders mondiaux dans la conception, la fabrication et la commercialisation d’équipements et de systèmes robotisés en milieu hostile. Le Groupe opère principalement dans les secteurs de l’Energie, Oil & Gas et Nucléaire, et du Contrôle industriel.

Cybernétix, qui emploie 145 personnes, a développé une expertise très forte en ingénierie et services pour l’intégration de solutions complètes et la gestion de projet, et déploie ses activités dans plus de
15 pays.

Contacts investisseurs

Gilles Michel - PDG

Tél. : +334 91 21 77 00

E-mail : gilles.michel@cybernetix.fr

Valérie FOUDRIAT - Responsable juridique

Tél. : +33 4 91 21 77 88

Fax. : +33 4 91 21 77 03

Mobile : +33 6 08 49 41 62

E-mail : valerie.foudriat@cybernetix.fr


[1] cf. Avis de réunion valant avis de convocation publié au BALO du 25 mars 2009 (Bulletin n° 36)

[2] cf. Communiqué du 10 février 2009 relatif au chiffre d’affaires du 4e trimestre 2008


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant