Cybergun: érosion des ventes en 2015.

le
0

(CercleFinance.com) - Cybergun a fait état hier après marché d'un chiffre d'affaires de 41,7 millions d'euros en 2015, en baisse de 9% comparativement à l'exercice clos. Sur le seul second semestre, les revenus du spécialiste du tir de loisirs se sont établis à 20,4 millions d'euros, soit un recul de 14% par rapport aux 6 derniers mois de 2014.

Dans les grandes lignes, le chiffre d'affaires consolidé du groupe est majoritairement pénalisé par une forte chute de l'activité aux Etats-Unis, avec en particulier le retrait d'une grande chaîne de magasins sur la seconde moitié de l'exercice. Celui-ci explique en grande partie le décrochage entre le premier (-4%) et le second semestre (-14%).

Toujours outre-Atlantique, Cybergun a évoqué un retard de 9 mois pris dans le lancement de l'activité calibre .22 LR, lequel s'explique par un délai anormalement long pour obtenir l'autorisation de mise sur le marché par l'organisme américain en charge de donner ces sésames (l'ATF), notamment en

raison d'une volonté politique de freiner le déploiement de nouvelles armes à feu aux Etats-Unis.

'Ce coup de frein administratif n'a pas encore permis de profiter de l'explosion du marché des armes à feu et de diluer le poids trop important des plus gros clients de la filiale dédiée aux chain stores', a expliqué le groupe, qui a décidé de réorganiser ses activités aux Etats-Unis via la suppression de 25% des postes grâce à une fusion des équipes administratives de Sausa (Chain stores) et Palco/Spartan (Retail), et via la fermeture de l'entrepôt de Minneapolis (Minnesota), programmée pour cet été après fusion avec celui de Dallas (Texas).

Cybergun a par ailleurs indiqué que ses ventes sont restées 'relativement stables' en Europe et dans le reste du monde.

Et d'ajouter, concernant ses prévisions: 'les premières tendances de résultats pour l'exercice 2015 font ressortir un niveau d'Ebitda retraité d'environ -1,7 million d'euros, à comparer à -2,4 millions lors de l'exercice 2014.'

La société devrait par ailleurs bénéficier en 2016 de l'ouverture du marché militaire initié au second semestre 2015 et du renforcement de son offre, notamment grâce à la signature de la licence Glock. Cette marque, l'une des plus appréciées aux Etats-Unis, sera le fer de lance de la politique de relance outre-Atlantique.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant