Cyberattaque de TV5 Monde : la piste de hackeurs russes

le , mis à jour à 00:29
0
Cyberattaque de TV5 Monde : la piste de hackeurs russes
Cyberattaque de TV5 Monde : la piste de hackeurs russes

L'enquête sur le piratage d'envergure subi le 8 avril par la chaîne francophone TV5 Monde s'oriente vers «un groupe de hackers russes», a affirmé mardi une source judiciaire à l'AFP, confirmant une information de «L'Express». Cette cyberattaque avait été menée par des inconnus se réclamant de Daech. Des messages de propagande jihadiste avaient été diffusés sur le site de la chaîne mais aussi sur ses comptes Facebook et Twitter.

Les auteurs prétendus de cette attaque, inédite par son envergure en France, avaient menacé de nuire aux proches des soldats français engagés contre le groupe terroriste. Le parquet antiterroriste avait ouvert une enquête préliminaire. Mais, contrairement à ce qui était annoncé, «les investigations ont conduit vers un groupe de hackers russes désignés sous le nom APT28», a indiqué  la source judiciaire.

Ce groupe serait aussi parfois désigné sous les noms de «Pawn Storm» et «Sofacy group». L'enquête avait été confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), à la sous-direction anti-terroriste de la police judiciaire (SDAT) et à l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux techniques de l'information et de la communication (OCLCTIC).

Une cellule «soutenue par un gouvernement»

Selon un rapport publié en 2014 par la société américaine de cyber-sécurité FireEye, APT28 est «un groupe aguerri de développeurs et d'opérateurs qui collectent des données relatives aux problématiques de défense et de géopolitique, des données qui ne pourraient être mises à profit que par un gouvernement».

L'ampleur des moyens déployés, les données techniques recueillies par les auteurs et le fait que cette cellule mène des attaques avec régularité depuis «au moins 2007» témoigne, selon FireEye, du fait qu'elle est «soutenue par un gouvernement, plus précisément un gouvernement basé à Moscou».

D'après ce même rapport, APT28 a notamment ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant