CVC et KKR envisagent une offre pour une part d'Endesa

le
0
CVC ET KKR ENVISAGENT UNE OFFRE POUR UNE PART D'ENDESA
CVC ET KKR ENVISAGENT UNE OFFRE POUR UNE PART D'ENDESA

MADRID/LONDRES/MILAN (Reuters) - Les fonds de capital-investissement CVC Capital Partners et KKR réfléchissent à une offre pour une participation "significative" dans Endesa, filiale du groupe italien d'électricité Enel, ont déclaré des sources au fait du dossier.

Sept sources ont indiqué à Reuters que les discussions en vue de soumettre une offre à Enel en étaient encore à un stade très préliminaire.

"Une offre est actuellement en préparation mais rien n'a encore été présenté à Enel", a déclaré l'une des sources, qui a requis l'anonymat car directement impliquée dans la procédure.

Selon ces sources, CVC et KKR pourraient constituer un consortium auquel pourrait également participer le fonds d'infrastructure australien Macquarie.

Dans le sillage de cette annonce, le titre Endesa progresse de 2,15% à 17,56 euros en Bourse de Madrid et le titre Enel avance de 1,72% à 4,27 euros à Milan vers 10h00 GMT.

Deux des sources ont indiqué que Citigroup était la banque conseil pour cette offre.

Enel, Endesa, CVC et Citigroup ont refusé de commenter cette information.

Des sources proches d'Enel ont déclaré que pour l'électricien italien, une cession partielle ou complète de sa participation de 70% dans Endesa, actuellement estimée à environ 13 milliards d'euros, ne présentait aucun intérêt.

KKR et Macquarie n'ont pas donné suite aux sollicitations de commentaire.

(Andres Gonzalez à Madrid, Pamela Barbaglia à Londres et Stephen Jewkes à Milan; Mriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant