Cure d'austérité en vue chez Air France

le
0
La direction d'Air France évoque le spectre de la récession. Elle va demander à toutes ses directions de chiffrer les nouvelles économies à réaliser. Faute de croissance, des départs «non souhaités» pourraient être envisagés.

Prévenir plutôt que guérir. Lundi, Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d'Air France, a rencontré les syndicats pour les préparer à une rentrée plus austère que prévu. Jugée «construc­tive» par la direction de l'entre­prise, la réunion visait à «faire partager» une vision maussade des mois à venir, qui va se traduire par un renforcement des mesures d'économies probablement officialisées en octobre à l'issue du comité stratégique d'Air France-KLM.

En 2010-2011, Air France a annoncé une réduction des dépenses de près de 600 millions d'euros. Cette fois, aucun chiffre n'a été évoqué. Mais lundi, Pierre-Henri Gourgeon a évoqué «le manque de visibilité» sur la conjoncture économique et parlé du «spectre de la récession».

Pas de plan social en vue dans un premier temps. Un plan de départs volontaires vient en effet de s'achever chez Air France. En deux ans, la compagnie a perdu 10% de ses effectifs. Il n'est pas sûr que de nouveaux candida

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant