Cumul : les sénateurs feront de la résistance

le
0
Pour les radicaux de gauche, et beaucoup de socialistes, il n'est pas question de mettre fin au cumul.

Les sénateurs radicaux de gauche sont décidés à partir en guerre contre le gouvernement sur le non-cumul des mandats. Et ils auront gain de cause, puisque la majorité de gauche au Sénat ne tient qu'à six voix.

Très en pointe dans ce combat, Jacques Mézard, le président du groupe RDSE (Rassemblement démocratique et social européen) de la Haute Assemblée, fort de 18 membres, se dit prêt à aller «jusqu'au bout» pour empêcher le vote d'une loi interdisant le cumul d'un mandat parlementaire avec une fonction exécutive locale, comme le préconise la commission Jospin. Tout en sachant que l'Assemblée nationale aurait le dernier mot dans cette hypothèse.

«Un faux nez»

«Nous sommes totalement hostiles à ce que propose Lionel Jospin, qui n'a fait qu'exécuter les directives de la lettre de mission qu'il a reçue. Cette commission est un faux nez» déno...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant