Cuivre, nickel, zinc : les métaux en baisse

le
0

Si le marché des matières premières est globalement en difficulté depuis deux ans, avec des cours à la baisse, les métaux industriels sont particulièrement touchés : cuivre, zinc, nickel et argent.

Le nickel dévisse

L'ensemble du marché des matières premières est à la peine, avec notamment des cours de pétrole au plus bas. Mais les matériaux industriels connaissent eux aussi de grandes difficultés. Ceci est particulièrement visible avec le nickel. Ce matériau servant à la fabrication de l'acier a enregistré en novembre un cours de 8200 dollars la tonne. Il a baissé de 6% et ce prix faible n'avait pas été atteint depuis 2003 : soit douze ans !

Cuivre et zinc, également touchés

Le cuivre ne fait pas figure d'exception, si bien que les spécialistes des métaux industriels s'inquiètent. Le cuivre et le zinc ont aussi atteint des niveaux très bas : le cuivre s'échangeait à moins de 4500 dollars la tonne, en novembre. Quant au zinc, son cours est le plus faible depuis 2009. Les autres métaux utilisés dans l'industrie, tels que l'aluminium et le plomb, sont dans la même situation inquiétante pour les investisseurs, qui ont tendance à fuir ce secteur pour en privilégier d'autres, plus porteurs.

Les métaux précieux, également touchés

L'argent, le palladium ou encore le platine subissent cette même tendance baissière. La faible demande chinoise est notamment citée comme facteur d'explication. Le pays a effectivement réduit le rythme de son industrie. La force du dollar est aussi en cause.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant