Cube prêt à s'allier aux banques sur la Saur

le
0
CUBE PRÊT À S'ALLIER AUX BANQUES SUR LA SAUR
CUBE PRÊT À S'ALLIER AUX BANQUES SUR LA SAUR

par Matthieu Protard et Jean-Michel Belot

PARIS (Reuters) - Le fonds Cube, candidat à la reprise de la Saur, est prêt à rapprocher son offre de celle des banques pour parvenir rapidement à un accord sur la restructuration du numéro trois de l'eau potable en France, lit-on dans un courrier dont Reuters a obtenu une copie.

Plombée par une dette de près de deux milliards d'euros, la Saur a jusqu'à fin juin pour trouver un accord à l'amiable sur la réduction de sa dette et sur son renflouement.

Quatre offres de reprise ont été déposées mais aucune n'a encore été approuvée par les banques créancières et les actionnaires de la compagnie de distribution d'eau.

"L'urgence est d'organiser maintenant la convergence entre l'approche des créanciers et la nôtre", écrit le fonds Cube dans une lettre datée du 25 avril et adressée aux mandataires judiciaires.

"Faute de quoi la perspective de voir aboutir un accord consensuel dans le calendrier poursuivi nous paraît compromise."

Face à l'impasse des discussions, le scénario d'un rapprochement entre l'offre des banques et celle des trois autres repreneurs potentiels avait commencé à émerger ces dernières semaines. Mais dans ces négociations, les banques ont un droit de veto et peuvent bloquer toute offre qui ne leur conviendrait pas.

Dans son courrier, le fonds Cube, spécialisé dans les infrastructures et actionnaire à 12% de la Saur, rappelle qu'il a proposé d'injecter 250 millions d'euros d'argent frais pour remettre la société sur les rails.

Outre Cube et les banques, Séché Environnement, actionnaire à 33% de la Saur, et le fonds Impala de l'homme d'affaires Jacques Veyrat sont aussi candidats.

Sollicité par Reuters, le fonds Cube s'est refusé à tout commentaire.

Edité par Gilles Guillaume

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant