Cuba-USA : trois espions cubains libérés, le Congrès gronde contre Obama

le
0
Cuba-USA : trois espions cubains libérés, le Congrès gronde contre Obama
Cuba-USA : trois espions cubains libérés, le Congrès gronde contre Obama

L'échange a été effectué. A la suite de la libération de l'Américain Alan Gross, condamné en 2011 à 15 ans de prison,  qui a atterri sur le sol américain mercredi à 15 heures, les Etats-Unis ont à leur tour renvoyé à Cuba les trois espions cubains.

Le président cubain Raul Castro les a accueillis à La Havane. Vêtu de son uniforme de général, le frère de Fidel Castro a donné plusieurs accolades chaleureuses aux trois hommes. «Je suis fier de vous, pour la résistance dont vous avez fait preuve, pour le courage et l'exemple que cela représente pour tous», a-t-il déclaré devant les caméras. «Les héros sont de retour», clame ce jeudi matin la presse officielle cubaine.

«Général, les mots ne sortent pas, mais celui qui me vient est merci», a déclaré Gerardo Hernandez, qui purgeait deux peines à perpétuité et 15 ans de prison. «Dites au commandant en chef (Fidel Castro) que nous sommes prêts pour continuer à faire ce qu'il faut», a assuré pour sa part Antonio Guerrero, condamné à 22 ans de prison et à cinq ans de liberté conditionnelle. A leurs côtés, Ramón Labañino est resté silencieux.

VIDEO. La Havane: les trois prisonniers cubains libérés accueillis en héros

Les images ont ensuite montré les retrouvailles des anciens prisonniers avec leur famille et les deux autres agents cubains, Rene Gonzalez et Fernando Gonzalez, respectivement libérés en 2013 et en février dernier. Si les trois hommes étaient officiellement des rouages cubains, les autorités cubaines ont toujours rejeté l'accusation d'espionnage. Selon La Havane, «Los cinquos» comme ils étaient surnommés sur l'île, avaient infiltré les milieux anti-castristes de Floride pour prévenir des actes de terrorisme contre Cuba.

Maintien des dispositions du blocus

Ces élargissements ont été accompagnés par l'annonce du rétablissement historique des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Cuba, interrompues depuis un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant