Cuba s'oppose à la libération de certains détenus -responsable US

le
0

WASHINGTON, 7 janvier (Reuters) - Les autorités cubaines font obstacle à la libération de plusieurs des 53 personnes qui, selon Washington, doivent être relâchées dans le cadre du dégel des relations américano-cubaines, a déclaré mercredi à Reuters un collaborateur du Congrès des Etats-Unis. "On nous a informés que le gouvernement avait accepté de libérer les prisonniers sur la liste, à l'exception de plusieurs d'entre eux", a-t-il dit. "Le gouvernement de La Havane avance que le petit groupe en question a commis des actes de violence", a ajouté ce collaborateur du Congrès, sans donner de chiffres précis. La libération de détenus politiques est une des composantes de l'accord annoncé en décembre en vue du rétablissement des relations diplomatiques entre Washington et La Havane. Mais l'administration Obama n'a pas divulgué l'identité des personnes figurant sur la liste des détenus à libérer. (Patricia Zengerle; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant