Cuba : mort de la dissidente Laura Pollan

le
0
La dissidente est décédée vendredi d'un arrêt cardiaque dans un hôpital de La Havane. Elle se battait depuis 2003 pour réclamer la libération des détenus politiques de l'île.

Laura Pollan laisse derrière elle de nombreuses veuves. La dirigeante du mouvement des «Dames en blanc», créé par les épouses et proches de dissidents cubains emprisonnés, est décédée vendredi d'un arrêt cardiaque dans un hôpital de La Havane. La dame de 63 ans avait été hospitalisée d'urgence il y a une semaine pour une infection respiratoire.

Laura Pollan avait fondé l'organisation des «Dames en blanc» en compagnie de Berta Soler et d'autres femmes, après l'arrestation en 2003 et la condamnation à de lourdes peines de prison de 75 opposants cubains. Ceux-ci, dont son époux aujourd'hui âgé de 68 ans, étaient accusés de travailler pour une puissance étrangère. Petite femme blonde combative, professeur de lettres dans l'enseignement secondaire, Laura Pollan avait fait de sa maison de la rue Neptuno, dans le centre de La Havane, le quartier général des «Dames en blanc», y organisant réunions et thés littéraires, et le point de départ habituel de leurs m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant