Cuba libéralise son marché immobilier

le
0
Les acheteurs et vendeurs de biens immobiliers à Cuba vont pouvoir fixer librement leurs prix dès le 10 novembre. Une révolution, même si l'Etat cubain continue de limiter le nombre d'acquisitions possibles.

Cuba fait un petit pas vers l'économie de marché. L'île a en effet voté une loi sur la propriété qui, pour la première fois, autorisera les Cubains à vendre ou acheter leur logement selon les règles du marché. Cette réforme économique est la plus ambitieuse jamais tentée par le gouvernement de Raul Castro. Elle pourrait avoir des répercussions importantes tant sur l'urbanisation des villes que sur les classes sociales de l'île, estime le New York Times.

La nouvelle loi devrait prendre effet le 10 novembre prochaine, selon un journal contrôlé par l'État. Et si certains des détails doivent encore être définis, le nouveau dispositif promet de révolutionner la gestion actuelle du logement à Cuba. De fait, pour la première fois depuis le début de la révolution, les acheteurs et vendeurs de biens immobiliers vont être autorisés à établir librement les prix des logements. Ainsi, les transactions telles que les échanges ou dons de titres de propriétés par des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant