Cuba: le quotidien numérique de Yoani Sanchez sitôt lancé, sitôt bloqué

le
0
Cuba: le quotidien numérique de Yoani Sanchez sitôt lancé, sitôt bloqué
Cuba: le quotidien numérique de Yoani Sanchez sitôt lancé, sitôt bloqué

Le premier média indépendant depuis un demi-siècle à Cuba a été lancé mercredi par la célèbre blogueuse Yoani Sanchez, mais seuls les internautes étrangers y ont accès, le site ayant été immédiatement bloqué à Cuba.L'internaute cubain voulant accéder au nouveau site de Yoani Sanchez www..com était automatiquement redirigé vers un autre site, www.yoanislandia.com, dénonçant les activités de la blogueuse."Ceci est le site d'un groupe de gens qui en ont marre que Yoani Sanchez soit présentée comme la Mère Teresa des dissidents cubains et le fétiche d'internet, alors qu'on cache ses ambitions politiques et économiques", affirme la présentation de Yoanislandia.Tous les médias cubains sont sous le contrôle des autorités communistes, qui considèrent généralement les dissidents comme des "mercenaires" au service de la politique anti-cubaine des États-Unis.Les Cubains, qui disposent d'un accès très limité à internet, devraient néanmoins pouvoir consulter le nouveau site qui circulera de manière parallèle sur des supports numériques - CD, DVD, clés USB -, moyens de communication favoris des Cubains. "Mauvaise stratégie du gouvernement cubain de bloquer notre site, rien n'est plus attrayant que l'interdit", a répondu quelques heures plus tard la blogueuse sur Twitter. "14ymedio est le fruit de l'évolution d'une aventure personnelle qui s'est transformée en projet collectif", affirme un éditorial de présentation du site , qui inclut le blog Generacion Y qui a fait la renommée de Yoani Sanchez depuis sept ans. - De prestigieux parrains - Outre un reportage sur la violence nocturne à La Havane et un entretien avec un prisonnier politique, la première édition de 14ymedio publie une lettre de 28 personnalités du monde entier demandant au gouvernement cubain de "respecter le droit" à exister du nouveau média."Les Cubains regardent l'avenir et ont besoin de médias qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant