Cuba : l'ouverture sous contrôle

le
0

Impensable il y a encore un an ! Les Cubains peuvent désormais se rendre à l'étranger, vendre leurs véhicules et acheter leur appartement. Certains particuliers peuvent créer leur entreprise et fixer eux-mêmes les tarifs de leurs produits. Cette ouverture d'une partie de l'économie annonce-t-elle la fin de l'État-providence ? Notre reporter Roméo Langlois s'est rendu à La Havane pour en savoir davantage.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant