Cuba - États-Unis : ce qui va changer

le
0

Le rapprochement historique entre La Havane et Washington ont changé peu de choses pour les exilés cubains réfugiés aux États-Unis. Il suscite même des craintes. À Miami, qui abrite plus de la moitié des deux millions de personnes d'origine cubaine installées aux États-Unis, les "boat people" ont peur que la loi leur accordant un asile politique automatique ne prenne bientôt fin. Le point sur les réels changements.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant