Cuba : en visite officielle, Hollande reçu par Fidel Castro

le , mis à jour le
0
Cuba : en visite officielle, Hollande reçu par Fidel Castro
Cuba : en visite officielle, Hollande reçu par Fidel Castro

C'est une visite historique pour François Hollande. Le président de la République française est devenu le premier chef d'Etat occidental à fouler le sol de Cuba depuis l'annonce des accords de dégel entre l'île et les Etats-Unis, en décembre dernier. 

François Hollande a profité de cette visite pour rencontrer Fidel Castro, le père de la révolution cubaine. Une rencontre qui a duré près de deux heures. «J'avais devant moi un homme qui a fait l'histoire. Il y a forcément débat sur ce qui a pu être sa place, ses responsabilités, mais venant à Cuba je voulais rencontrer Fidel Castro», a ensuite expliqué François Hollande, affirmant que le Leader Maximo avait «beaucoup parlé» malgré ses 88 ans, avant d'aller dîner avec Raul Castro, l'actuel président cubain.  

Hollande pour la levée de l'embargo économique américain et rend visite à Fidel Castro. Venu à Cuba pour défendre les intérêts français et européens, le président François Hollande a plaidé lundi pour la levée de l'embargo économique américain, qui dure depuis 1962 et «a tant nui» au développement de l'île communiste.

La France fera son possible pour contribuer à ce que «l'ouverture puisse être confirmée, que les mesures qui ont tant nui au développement de Cuba puissent être enfin annulées, supprimées». Le président français a également rappelé que chaque année depuis 1991, Paris votait en faveur de la résolution demandant la levée de cet embargo à l'Assemblée générale de l'ONU.

En tournée pendant cinq jours dans les Caraïbes, le président français doit rencontrer lundi soir son homologue Raul Castro, qui a succédé à son frère Fidel dès 2006. Ce dernier a rencontré François Hollande à 21 heures (heure française). Il aurait été «surpris au meilleur sens du terme» par le Lider Maximo, selon Libération. Les deux hommes ont échangé sur l'agriculture, l'eau et le climat. «J'avais devant moi un homme qui a fait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant