Cuba-Des dissidents arrêtés à quelques jours de la visite du pape

le
0

LA HAVANE, 13 septembre (Reuters) - Une cinquantaine de personnes ont été arrêtées dimanche à La Havane au cours d'une manifestation des Dames en blanc, un mouvement catholique, moins d'une semaine avant la visite du pape. Ces épouses et mères de dissidents emprisonnés qui se disent oubliées par l'Eglise et le cardinal cubain Jaime Ortega, protestent chaque dimanche après la messe et leurs rassemblements donnent souvent lieu à des interpellations. Elles ont l'intention d'assister aux offices que le pape Francis doit célébrer à La Havane et à Holguin lors de sa visite dans l'île, du 19 au 22 septembre, a annoncé Berta Soler, la dirigeante du mouvement, interrogée par Reuters. "Je voudrais dire au pape qu'il faut mettre fin aux violences policières contre ceux qui exercent leur droit de manifester en public", a-t-elle ajouté. Une quarantaine de manifestantes accompagnées d'une douzaine d'hommes se sont écartées dimanche du parcours autorisé et se sont heurtées à 200 policiers et partisans du gouvernement. Les forces de l'ordre ont fait monter les femmes dans des cars et les hommes, menottés, ont été emmenés dans des véhicules de police. Des incidents similaires se produisent tous les dimanche depuis plusieurs mois et donnent lieu en général à une centaine d'arrestations. Les manifestants interpellés sont en général libérés peu de temps après. En août, 768 dissidents ont été placés en détention, un chiffre sans précédent cette année, selon la Commission cubaine pour les droits de l'homme et la réconciliation nationale. (Marc Frank, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant